Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Toute la lumière que nous ne pouvons voir. D’Anthony Doerr. Editions Le livre de poche. 698 pages. 2014.

Années 1940, en France et en Allemagne, nous suivons le quotidien de Marie-Laure, la fille aveugle d’un serrurier, et de Werner, un orphelin surdoué passionné par la mécanique des radios et les sciences. Et au milieu du chaos de la guerre, un diamant maudit.

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, mais je l’ai fait traîner assez longtemps, parce que, s’agissant de la Seconde Guerre mondiale, je crains toujours de rencontrer des descriptions choquantes. D’un autre côté, c’est justement pour ça que je pense qu’il faut lire ce genre de livres.

Alors oui, il y a des éléments choquants dans ce roman. Mais je m’attendais à pire, sachant que la moitié du récit est consacrée à l’éducation et à l’endoctrinement d’un enfant allemand. Certains passages étaient difficiles à lire, trois scènes en particulier m’ont rendue nauséeuse; mais c’est suffisamment bien fait pour qu’on ait quand même envie de lire la suite.

Les personnages sont attachants, on se laisse prendre assez facilement par le récit de leur quotidien et des aléas de leur vie, des difficultés qu’ils doivent surmonter. Le point négatif étant qu’à les suivre quasi journellement, on s’ennuie parfois un peu: il y a beaucoup de longueurs, quelques facilités… La construction du récit, qui alterne les époques, est parfois frustrante. On laisse les personnages dans une situation préoccupante pour aller voir ce qu’ils faisaient à un autre moment. Peut-être qu’avec quelques dizaines de pages en moins ç’aurait été plus prenant? La dernière partie, qui se passe après-guerre, aurait pu aussi être traitée différemment pour être plus percutante, je trouve. Et surtout l’histoire autour du diamant maudit n’apportait pas grand chose au récit, à mon avis.

C’était une lecture plutôt bonne, intéressante pour les sujets abordés, mais qui ne m’a pas totalement convaincue.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.