Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #15

Graal tome 3: La Nef au Lion. De Christian de Montella. Editions Flammarion. 202 pages. 2004.

Mon avis sur les tomes précédents: 1. Le Chevalier sans Nom. 2. La Neige et le Sang.

Après avoir découvert les aventures de jeunesse de Lancelot et Perceval, ce sont celles de Galahad que nous suivons ici, en parallèle avec celles de l’âge mûr des précédents.

La seule raison qui m’a poussée à poursuivre cette série, c’est que j’avais tous les tomes dans ma PAL (il faut que j’arrête de faire ça, même quand ce sont de jolies couvertures…). Le gros point négatif de cette série, c’est son extrême sexisme. Et ça ne va pas en s’arrangeant ici. Ajoutez à cela des héros plutôt antipathiques et le contexte religieux (avec ses paradoxes aberrants) et c’est le pompon.

Puisque je l’ai et qu’il est court, je vais lire le dernier tome, mais je ne pars pas vraiment confiante.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille plutôt Le Cycle du Graal de Jean Markale. Il n’est pas exempt de sujets qui fâchent, mais il a le mérite de reprendre les légendes originales et de les annoter de façon intelligente.

***

Le Prince blessé. De René Barjavel. Editions Folio. 240 pages. 1974.

Il ne s’agit pas d’un roman comme je le croyais, mais d’un recueil de nouvelles. Toutes les histoires ont un élément fantastique ou fantasy ou SF.

Ce livre a pâti du fait que j’étais en train de lire une anthologie de SF: Nouvelles des Siècles futurs. Je ramais sur cette lecture et j’avoue que j’en avais ras-la-casquette du format nouvelles. Je n’ai pas voulu le mettre de côté pour plus tard, mais du coup je n’ai pas pris vraiment plaisir à ma lecture.

Pourtant, il y a beaucoup d’idées très intéressantes et/ou très poétiques. Le propos est généralement pessimiste, il est beaucoup question de guerre ou de contextes sombres. Beaucoup des nouvelles ont une fin triste ou négative, seulement une ou deux se terminent sur une note optimiste. Et la plume est vraiment agréable. C’est travaillé et les images sont recherchées.

Par contre, on n’échappe pas au sexisme typique de l’époque, on fait avec ou pas. Dans l’ensemble, j’ai réussi à faire abstraction (probablement parce que je ne me sentais absolument pas investie dans ma lecture), mais il y a des éléments qui m’ont fait vraiment grincer des dents…

Mais c’est vraiment le format qui ne me convient pas, quand j’aurai lu tout ce que contient ma PAL en matière de nouvelles, je cesserai d’en acheter (à l’exception des livres de Léa Silhol, qui me plaisent toujours autant malgré le format).

Bref, ce n’était pas pour moi. C’est plutôt dispensable par rapport à d’autres oeuvres plus connues de Barjavel, mais si vous appréciez l’auteur et que le format ne vous dérange pas, n’hésitez pas à lui donner sa chance.

***

James Dean Story. De ?. Editions René Château. 184 pages. 1975.

Biographie de James Dean, analyse de ses films et surtout abondance de photos.

J’ai hésité à vous parler de ce livre: il semble impossible à trouver même en bibliothèque ou en occasion. Et d’ailleurs je n’en avais jamais entendu parler avant que ma tante me le donne il y a quelques mois, après qu’il ait traîné dans son grenier pendant des décennies ^^

C’était une lecture intéressante: James Dean est un acteur qui a beaucoup marqué mon adolescence, comme beaucoup d’autres ados je me suis facilement identifiée aux personnages qu’il a incarnés, mais je ne savais pas grand chose de la personne derrière l’acteur. Mais le livre date de 1975 et ça se sent. Le propos est loin d’être objectif et l’auteur, non crédité pour son texte, ne semble pas vraiment avoir de recul par rapport à son sujet. Ce que j’ai le plus apprécié, finalement, ce sont les très nombreuses photos qui illustrent le livre.

Pas indispensable, mais je ne regrette pas de l’avoir lu, même si je l’oublierai probablement très vite.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #15

  1. Je ne connais pas ce recueil de nouvelles de Barjavel mais c’est un de mes auteurs préférés.

    Aimé par 1 personne

  2. Madame_Love dit :

    T’as folie d’acquéreuse te joues des tours XD

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : La Revanche des Ombres | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.