Les quatre Filles du Dr March

Les quatre Filles du Docteur March. De Louisa May Alcott. Editions RBA, Cranford collection Romans éternels. 298 pages. 1868.

Aux Etats-Unis pendant la Guerre de Sécession, Meg, Jo, Beth et Amy vivent leur quotidien du mieux possible avec leur mère, pendant que leur père est au front. Elles se lient d’amitié avec leur jeune voisin Laurie.

J’avais déjà lu ce livre, mais en voyant cette superbe édition, je n’ai pas résisté: je l’ai vite acheté et lu dans la foulée! Je dois dire que j’ai été assez déçue: si le contenant est magnifique, le contenu n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

La version choisie par l’éditeur est la plus ancienne parue en français et ce n’est pas une traduction fidèle. C’est plus une adaptation assez libre et elle est différente de celle dont je me souvenais. On a notamment à la fin un épilogue qui ne figurait pas dans la version originale et qui trahit complètement ce que l’autrice cherchait à faire passer. D’autre part, cette édition est bourrée de coquilles et d’erreurs de typographie. C’est bien la peine de faire un si joli travail sur la couverture…

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, elle s’adressait à l’origine à un jeune public féminin du 19e siècle, donc c’est évidemment moralisateur et très comme-il-faut. Le texte prône des vertus chrétiennes traditionnelles (d’autant plus présentes que dans sa version original, le Dr March n’est pas médecin, mais pasteur). Mais l’autrice insère plus ou moins subtilement des idées féministes, notamment à travers le personnage de Jo, qui était semble-t-il son alter ego de papier.

Je ne pense pas qu’un public jeunesse d’aujourd’hui s’intéresserait beaucoup à ce roman, il est trop ancré dans le 19e siècle et ses valeurs. En tant que lectrice adulte, j’ai bien aimé ce livre, mais j’ai été frustrée par les défauts d’édition dont je parlais plus haut, et ce d’autant plus que c’était une relecture: j’ai vu les différences avec la version que je connaissais et je les ai trouvées très malvenues.

Une lecture en demi-teinte, donc. Je ne recommande pas cette édition.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les quatre Filles du Dr March

  1. Madame_Love dit :

    J’imagine que les versions les plus anciennes sont gratuites.
    Je n’ai pas réussi à finir le livre, j’ai trouvé ça trop ennuyeux, et surtout les activités d’un autre temps qu’ils font à longueur de temps.

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      Oui, ils ont choisi une traduction libre de droits…
      C’est sûr que leurs activités ne nous semblent pas très palpitantes, mais je ne me suis pas ennuyée. Je comprends que ça n’attire pas, ceci dit 😉

      J'aime

  2. Ping : J’ai encore craqué… la dernière fois pour 2020? | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Tag horreurs et douceurs d’automne | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.