Jesse Owens

Jesse Owens, le Coureur qui défia les Nazis. D’Elise Fontenaille. Editions du Rouergue, collection doAdo. 96 pages. 2020.

Résumé de l’éditeur: Jesse Owens
Août 1936.
Un seul nom revient sur toutes les lèvres : Jesse Owens.
Ce jeune Américain rentre tout juste des jeux Olympiques de Berlin avec quatre médailles d’or ! Du jamais vu.
Les nazis allemands et les racistes américains enragent. Pourquoi ?
Car Jesse est noir et petit-fils d’esclave.
Voici l’histoire vraie de l’un des meilleurs athlètes de tous les temps.

J’ai reçu ce livre grâce à la Masse critique Babelio de novembre et aux éditions du Rouergue, merci!

Il s’agit de la biographie de l’athlète Jesse Owens, qui remporta de nombreuses médailles dans diverses disciplines et dont les records restent inégalés à ce jour. Comme toute biographie, celle-ci s’attarde un peu sur l’enfance et la jeunesse de Jesse Owens, avant de nous résumer sa carrière sportive, qui connut son apogée lors des Jeux Olympiques de Berlin en 1936, où il rafla toutes les médailles sous le nez des Nazis ulcérés et se lia d’amitié avec un de ses adversaires allemand, sur l’après J.O, difficile, dans la pauvreté.

Le résumé proposé par l’éditeur vous donne une idée de ce que vous allez trouver dans ce livre: l’autrice écrit de cette façon, en allant à la ligne pratiquement à chaque phrase. J’ai personnellement trouvé ça exaspérant. Elle a tendance également à abuser des points d’exclamation et, surtout, à beaucoup se répéter. Le livre ne faisant que 96 pages, le contenu n’est pas tellement développé. J’ai eu l’impression de lire une notice biographique plutôt qu’une biographie complète. Même s’adressant à un public adolescent, j’ai trouvé ça très succinct. D’autre part, vu le public-cible, les notes de bas de pages étaient trop brèves pour être utiles, puisqu’elles sont censées expliquer notamment ce qu’était la Ségrégation ou le contexte nazi.

Du coup, je n’ai pas trouvé de réel intérêt à ma lecture. J’en aurais appris autant en consultant la fiche Wikipédia consacrée à Jesse Owens… Et le style d’écriture ne m’a pas plu non plus.

Bref, un gros fail. Dommage.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Jesse Owens

  1. Madame_Love dit :

    Ah mince, je pensais que vu l’histoire de cet homme ça allait être passionnant…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.