L’Abbaye de Northanger

L’Abbaye de Northanger. De Jane Austen. Editions Cranford, collection Romans éternels. 270 pages. 1817.

La jeune Catherine Morland, ignorante et la tête farcie de romans gothiques, séjourne à Bath où elle va se faire des amis et rencontrer de potentiels maris.

Ce roman reprend une trame assez semblable à celle des autres romans de Jane Austen: un personnage féminin commence sa vie d’adulte et essaie de trouver sa voie en dépit des obstacles semés sur sa route par une société extrêmement rigide. Son originalité par rapport aux autres livres de l’autrice est qu’il parodie et se moque des romans gothiques à la mode à l’époque. Et bien sûr la peinture pleine d’humour de la bonne société sous la Régence est aussi présente.

L’Abbaye de Northanger a longtemps été le livre de l’autrice que j’aimais le moins, parce que son héroïne me semblait être une bécasse sans cervelle qui se mettait dans des situations pénibles du fait de sa seule bêtise. En fait, elle est plus que cela: c’est une gentille fille, qui a du coeur et qui a reçu une bonne éducation « morale », mais qui est trop ignorante et naïve pour avoir une vision juste du monde qui l’entoure et des gens qu’elle rencontre. Et une imagination un peu trop fertile ^^ Elle n’est pas la seule coupable de cet état de fait: sa famille et la société dans son ensemble ne voyaient pas dans l’instruction des filles une priorité ou même une nécessité, ce qui fait d’elle un pur « produit » de son époque.

En cela, le livre est extrêmement intéressant, même si c’est avant tout son côté distrayant qui en fait une bonne lecture. Le ton est léger, l’histoire est amusante, le ridicule des personnages est amené avec subtilité et humour, la plume est fluide. On passe un très bon moment et les pages se tournent très facilement. Comme toujours, Jane Austen réussit à aborder de nombreux thèmes très intéressants et importants. Sous couvert de romance, les idées sont résolument féministes et le propos très critique envers ses contemporains et son temps.

Très bonne lecture!

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’Abbaye de Northanger

  1. Je ne l’ai pas encore lu, mais je me réjouis à l’avance du ton parodique 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. cassie dit :

    j’avais bien aimé ce livre en ce qui me concerne 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Steven dit :

    Oh, je suis passé à coté de cet article, cela m’étonne. En ce qui concerne ce roman, j’ai moi aussi fortement aimé le côté léger de celui-ci. Comme toi, j’ai trouvé l’héroïne totalement attachante malgré son innocence pure.
    Petit plus : il m’a donné envie de tenter le genre gothique 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : La Ville-Vampire | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : Northanger Abbey de Jane Austen – Les Blablas de Tachan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.