Waylander

Drenaï tome 3: Waylander tome 1. De David Gemmell. Editions Milady, collection Fantasy. 470 pages. 1986.

Alors que la guerre fait rage dans l’Empire Drenaï, Waylander, tueur à gages poursuivi par tous les camps, sauve la vie d’un moine. Le premier pas vers les ennuis…

Mon avis sur les tomes précédents: 1. Légende. 2. Le Roi sur le Seuil.

Waylander est le 3e tome écrit par l’auteur, mais chronologiquement il se place avant les deux premiers opus. Personnellement je préfère lire la série dans l’ordre d’écriture, mais vous pouvez les lire indépendamment les uns des autres ou dans l’ordre chronologique des évènements sans souci. Jusqu’ici le lien entre les différentes intrigues est une armure, l’ensemble de la saga se déroulant au fil de l’Histoire du peuple Drenaï et des guerres qu’il mène contre ses voisins.

Mon tome préféré à ce jour reste Légende, mais j’ai préféré Waylander au Roi sur le Seuil, ayant trouvé les personnages plus attachants (pour autant qu’on puisse s’attacher à des tueurs, s’entend). La construction des intrigues est assez similaire, jusqu’ici: on finit toujours par se retrouver avec des personnages assiégés en sous-effectifs par rapport à un ennemi surpuissant auquel on essaie de faire face avec plus ou moins de magie et des personnages plus ou moins héroïques. ça fonctionne bien, mais je dois dire qu’après trois tomes je me lasse un peu de ce schéma.

Malgré tout j’ai dévoré ce roman en moins de 24 heures: la plume de Gemmell est addictive et il y a énormément d’action et de suspense, les pages se tournent donc très vite. On sent cependant que le livre a été écrit dans les années 1980, dans la façon dont le récit est construit, mais aussi dans la description des protagonistes et des relations entre eux, notamment pour ce qui est des personnages féminins et de leur évolution. Entre love interest ou vieille sorcière, il n’y a guère de nuances.

Les amateurs-trices de fantasy trouveront probablement à cette série un goût de déjà-vu, normal pour ce qui est considéré comme un classique du genre. A mon avis il faut garder cela à l’esprit en lisant Gemmell: il est représentatif des auteurs de son époque, mais il fait partie du haut du panier.

Très bonne lecture!

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Waylander

  1. cassie dit :

    je crois que Dakeyras restera mon chouchou de cette série, même si j’ai adoré chaque personnage!!
    contente qu’il t’ai plu 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.