Nord et Sud

Nord et Sud. D’Elizabeth Gaskell. Editions RBA, collection Cranford. 432 pages.

Margaret Hale, qui a été élevée par sa tante, rejoint ses parents alors que ceux-ci quittent le Sud rural pour le Nord industrialisé. Vivant dans une relative pauvreté, la famille va devoir faire face à un changement de vie radical, sur fond de troubles ouvriers.

J’ai eu un peu de mal à entrer dans ce livre: étant habituée à la plume de Jane Austen et des soeurs Brontë s’agissant de littérature anglaise de l’époque, je trouvais la plume d’Elizabeth Gaskell un peu sèche et la mise en place plutôt longue. Mais après quelques chapitres, j’étais à fond dans l’histoire et j’ai littéralement dévoré ce livre!

Non qu’il soit exempt de défauts: il pâtit de quelques longueurs, pendant un moment on a l’impression que les choses se répètent et n’avancent pas vraiment. Je pense que c’est dû au fait que le roman a au départ été publié sous forme d’épisodes dans une revue et que l’autrice n’était pas libre de développer son intrigue tout à fait de la façon dont elle l’aurait voulu. J’ai fait quelques recherches et il semble qu’elle ait remanié une partie du roman pour sa publication définitive. Malgré ces corrections, j’ai trouvé que la fin était trop rapide, limite bâclée, et tombait un peu comme un cheveu sur la soupe, même si on la voyait arriver d’assez loin.

En dehors de ces défauts de forme, j’ai vraiment apprécié ma lecture. Les sujets abordés sont très intéressants: place des femmes dans la société, questions de religion et de foi (il semble que toutes les écrivaines de cette époque que je lis aient été filles de pasteurs, ceci expliquant cela), industrialisation et pollution, misère des ouvriers, économie et spéculation, critique sociale et du système judiciaire, etc. Je ne suis pas toujours tombée d’accord avec les arguments que l’autrice met dans la bouche de personnages par ailleurs souvent agaçants (à l’exception d’un, qui malheureusement intervient assez tardivement dans le récit, mais que j’ai suivi avec délices), mais les débats entre eux et les réflexions qui s’ensuivent étaient bien vus, c’était vraiment enrichissant.

Une très bonne lecture malgré ses défauts, je lirai très volontiers d’autres livres d’Elizabeth Gaskell 🙂 (si vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas!)

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Nord et Sud

  1. Ravie que tu aies apprécié ce roman que je relirai avec plaisir à l’occasion !

    Aimé par 1 personne

  2. Brize dit :

    C’est le seul que j’aie lu de l’auteure et j’en garde un très bon souvenir !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.