La première Femme de Yuan

La première Femme de Yuan. De Pearl Buck. Editions Rencontre Lausanne. 326 pages. 1934.

Ce recueil de nouvelles est divisé en 3 parties: Jeunes et Vieux, Révolution et Inondations. Le fil conducteur de l’ensemble des récits est le choc entre tradition et modernité, entre Chine et Occident.

On retrouve ici beaucoup de thèmes chers à l’autrice, au point que certaines nouvelles avaient un goût de déjà-vu pour moi. L’intérêt réside dans la façon dont ils sont traités. Les nouvelles sont courtes, très courtes pour certaines, mais dans l’ensemble les chutes sont assez percutantes pour donner de l’intérêt même à celles qui pourraient sembler l’être un peu trop.

Les relations entre les personnages et les relations de ces personnages avec leur environnement ou leur culture font la force de ces histoires. Il est également beaucoup question, comme dans les romans de Buck, de la condition des femmes, non seulement chinoises, mais également occidentales qui font face à la société chinoise. On peut lui reprocher une bienveillance un peu trop visible envers les Américains dans certaines nouvelles, mais dans l’ensemble les histoires m’ont semblé assez réalistes et bien menées. Les nouvelles ne se valent pas toutes, mais restent intéressantes à découvrir, même si les romans de l’autrice sur les mêmes sujets sont beaucoup plus marquants.

Bonne lecture, qui peut être un bon point d’entrée pour découvrir l’oeuvre de Pearl Buck.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La première Femme de Yuan

  1. J’ai déjà trop de recueil dans ma PAL, mais ne sait-on jamais d’autant que j’apprécie les recueils dans lesquels les chutes sont, pour la plupart, percutantes

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.