3 pièces de Tchékhov

Théâtre complet tome 1. D’Anton Tchékhov. Editions Folio, collection Classique. 510 pages.

J’avais déjà lu la première pièce de ce recueil, mon avis est ici: Ce Fou de Platonov.

Ivanov. 114 pages. 1887.

Ivanov est un propriétaire terrien endetté, marié à une femme malade qu’il a cessé d’aimer. Entouré de personnages aussi médiocres que lui, il espère retrouver goût à la vie sans trop savoir quoi faire pour cela.

J’ai assez peu de souvenirs de cette pièce, sauf que ça m’a semblé assez similaire à Ce fou de Platonov, ça avait donc un côté un peu trop répétitif pour moi. Je n’ai pas passé un mauvais moment, les thèmes abordés sont intéressants, mais je n’ai pas spécialement accroché, aucun personnage n’étant réellement marquant ou sympathique.

La Mouette. 96 pages. 1895-96.

Le fils d’une célèbre actrice sur le retour écrit une pièce pour la jeune fille dont il est amoureux, mais son travail est moqué par son entourage et sa muse le quitte pour un autre homme.

C’est la pièce que j’ai préféré parmi les trois: elle se situe dans le milieu des écrivains et des acteurs, il y a beaucoup de réflexions très intéressante sur l’inspiration, la créativité et l’antagonisme classique/avant-garde. Les personnages m’ont semblé plus complexes et plus attachants, notamment Dorn, le médecin peu cultivé, mais touché par une pièce décriée par les autres protagonistes.

Les 3 Soeurs. 116 pages. 1900.

Trois jeunes femmes et leur frère vivent au fin fond de la Russie, caressant l’espoir de retourner vivre à Moscou et de laisser derrière eux l’ennui et la médiocrité de la province. Perspective qui s’avère de plus en plus illusoire alors que leur vie continue de se dérouler ordinairement, avec le mariage du frère.

Cette histoire m’a rappelé l’épilogue de La Guerre et la Paix: pas déplaisant, mais je suis totalement passée à côté, je ne suis même pas sûre d’avoir compris quel était l’argument de l’intrigue, pour être honnête, si ce n’est que l’auteur traite des espoirs déçus et des aléas de la vie.

Bien que je ne me sois pas enthousiasmée pour ces pièces, même si j’ai vraiment bien aimé La Mouette, je ne regrette pas de les avoir lues, c’était intéressant de découvrir un peu plus l’oeuvre de Tchékhov et le contexte de la Russie du tournant du 20e siècle.

Par contre si vous êtes déprimé-e-s, je ne vous conseille pas vraiment le théâtre de Tchékhov, les personnages sont tous plus ou moins dépressifs, ont le coeur brisé ou meurent d’ennui et ça se termine toujours mal kiss 

Si vous vous intéressez au théâtre de l’époque ou aux classiques russes, n’hésitez pas, c’est une lecture à faire.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 3 pièces de Tchékhov

  1. La mouette a l’air très sympa… Du moins le milieu dans lequel elle se situe.

    Aimé par 2 personnes

  2. Ping : Des pièces de Tchékhov | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.