Cet été, j’ai lu: des romans policiers/thrillers #3

Je continue à vous montrer mes lectures des vacances, je ne sais pas si je finirai par rattraper mon retard vu la quantité de livres que j’ai lu en août et septembre ^^

Trilogie des Ombres tome 3: Passage des Ombres. D’Arnaldur Indridason. Editions Points. 384 pages. 2013.

Un très vieil homme est retrouvé assassiné et, en fouillant ses affaires, la police découvre des éléments d’une enquête sur le meurtre d’une jeune fille en 1944. Konrad, inspecteur à la retraite, se met à fouiner.

Je me suis un peu embrouillée dans les différentes séries de l’auteur, je croyais que ce roman était le tome 3 de la série Konrad, dont j’ai lu le tome 1 dernièrement. En fait il semble que Passage des Ombres soit le tome 3 d’une autre série se déroulant pendant la guerre, bien que Konrad en soit un des personnages principaux et qu’il soit question de faits abordés dans Ce que savait la Nuit… Cross-over entre 2 séries? Si vous pouvez éclairer ma lanterne… je suis un peu perdue…

Quoi qu’il en soit, ce livre explicite une partie de l’histoire personnelle de Konrad qui était abordée dans Ce que savait la Nuit, ce qui m’a permis de comprendre certaines choses. J’ai trouvé Passage des Ombres nettement plus palpitant.

On suit en parallèle 2 enquêtes: celle de Konrad aujourd’hui et celle d’un duo de flics en 1944. La double temporalité fonctionne bien, les deux époques se complètent. Les éléments qu’on découvre dans l’une éclairent l’autre et inversement. J’ai personnellement trouvé les enquêteurs de 1944 bien plus attachants et intéressants que Konrad. La période historique, également, m’a plus happée. Et ici j’ai eu l’impression de découvrir un peu l’Islande, ce qui était un gros plus.

Bonne lecture, je lirai les autres tomes à l’occasion.

***

Le Mandala de Sherlock Holmes. De Jamyang Norbu. Editions Philippe Picquier. 406 pages. 1999.

Alors que le monde entier le croit mort aux Chutes du Reichenbach, Sherlock Holmes accoste aux Indes, où il va immédiatement être confronté à un meurtre mystérieux.

Je range ce livre dans un billet sur les romans policiers/thrillers parce que LivrAddict le classe ainsi, mais pour moi il relève plus du roman d’aventures fantastique mâtiné de voyage et d’un peu d’espionnage. C’est d’ailleurs un peu le reproche que je lui fais: on a du mal à déterminer une ligne directrice, l’auteur semble plutôt s’amuser à accumuler un tas d’évènements et de genres en un seul récit.

J’ai beaucoup apprécié le côté aventures/voyage, on parcourt l’Inde aux côtés de Sherlock et de son compagnon indien. L’aspect mystères à résoudre était plutôt bien ficelé aussi, même si le fil rouge est assez peu visible dans la plus grande partie de l’histoire. Par contre l’auteur m’a plus ou moins perdue lorsqu’il a commencé à introduire des éléments fantastiques qui virent au gros nawak en arrivant à la fin. ça m’a rappelé un peu Le mystérieux Docteur Fu Manchu ou Moriarty.

Lecture sympa, mais sans plus, à cause de la dernière partie que j’ai trouvé trop tirée par les cheveux.

***

Tokyo. De Mo Hayder. Editions Pocket. 480 pages. 2004.

Grey débarque à Tokyo à la recherche d’un mystérieux film montrant des crimes de guerre commis par les soldats japonais lors de la prise de Nankin.

Le récit se déroule sur deux lignes temporelles: nous suivons Grey aujourd’hui et Shi Chongmin, professeur d’université à Nankin en 1937. Les deux histoires s’entrecroisent, la quête de Grey étant intimement liée aux évènements vécus par Shi Chongmin.

La première chose à savoir avant de vous lancer dans cette lecture, c’est qu’elle est extrêmement glauque et dérangeante. Des scènes très violentes et profondément choquantes sont décrites explicitement.

J’ai deux reproches à faire à ce livre: les personnages sont constamment décrits en train de fumer ou d’allumer une cigarette, c’est très répétitif au point de devenir rapidement agaçant + j’avais compris vers quoi on se dirigeait tellement longtemps avant les protagonistes qu’à un moment j’ai trouvé le temps long.

Pour le reste, c’était un bon page turner, pas forcément toujours très haletant, mais bien ficelé. La description des évènements de 1937 était très intéressante, celle de la société japonaise de 2004 l’était tout autant.

***

La suite au prochain tome 😉 En attendant, si vous avez lu ou comptez lire un de ces titres, votre avis m’intéresse, vous savez quoi faire dans les commentaires 😉

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Cet été, j’ai lu: des romans policiers/thrillers #3

  1. Je n’ai jamais rien lu de ces auteurs, mais je compte essayer Arnaldur Indridason bientôt. Mais plutôt avec sa série du Commissaire Erlendur Sveinsson.
    En tout cas, tu n’as pas chômé, cet été ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Si on occulte la dernière partie et la fin, Le Mandala de Sherlock Holmes me tente bien, le mélange des genres fonctionnant bien sur moi, en général.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.