Un Cadavre dans les Pattes

Nero et Marlowe, les Chats mènent l’Enquête tome 1: Un Cadavre dans les Pattes. De Leighann Dobbs. Editions Harper Collins, collection Noir. 283 pages. 2019 (2021 pour l’édition française).

Résumé de l’éditeur: Josie Waters ne pensait pas que sa nouvelle vie lui causerait autant de soucis : à peine ses premiers clients arrivés dans la maison d’hôtes qu’elle vient de racheter, et déjà la voilà avec un cadavre sur les bras. Et ce n’est pas la police locale, peu habituée aux scènes de crime dans cette petite ville du Maine, au bord de la mer, qui résoudra le mystère. Josie commence donc sa propre enquête.
Qui a tué Charles Prescott, le critique gastronomique à la réputation difficile ?
Stella, la propriétaire d’une maison d’hôtes concurrente ? Barbara, l’inspectrice en bâtiment, bien déterminée à protéger le charme d’Oyster Cove ? Tony, un restaurateur du coin, dont les empreintes ont été retrouvées sous les fenêtres de la victime ? Ou alors serait-ce un des autres hôtes, qui chacun semble cacher un secret ?
Les suspects ne manquent pas. Heureusement pour Josie, elle possède à son insu des alliés de taille : Nero et Marlowe, les deux chats de la maison d’hôtes, qui sont de véritables détectives sur pattes…

J’ai reçu ce livre grâce à une Masse critique Babelio privilégiée, merci pour cette lecture 🙂

Cette histoire pourrait se résumer ainsi: un cosy mystery avec des chats et de la bouffe. Le pitch ressemble furieusement à la série du Chat qui… de Lilian Jackson Braun, c’est ce qui m’a attirée.

Malheureusement c’était loin d’être aussi bien, j’ai trouvé que c’était vraiment le minimum syndical. Rien n’est approfondi, ni le contexte, ni les personnages. J’ai confondu pratiquement tous les personnages secondaires, y compris les suspects, pendant toute ma lecture, du coup quand les révélations finales sont faites, je ne savais plus trop qui était la personne coupable. Et parmi les personnages dont je savais qui ils étaient, aucun ne m’a semblé attachant, que ce soit l’héroïne, son love interest ou les vieilles dames fouineuses et malicieuses (quel cliché!). Je regrette également que les personnages féminins soient regardés avec une certaine condescendance par les « mâles » de l’histoire: il est explicitement dit qu’ils les ont laissées s’agiter et se rendre ridicules pendant que les mecs travaillaient pour de vrai dans l’ombre. C’est censé être de l’humour?

Et en lisant « les chats mènent l’enquête » sur la couverture, je ne m’attendais pas à ce que ce soit de cette façon (les chats sont humanisés et mènent réellement l’enquête de leur côté), j’ai trouvé ça too much.

D’autre part, j’ai eu plusieurs fois l’impression que ce n’était pas un tome 1, ça ressemblait à un reboot ou un spin-off d’une autre série (j’ai cherché, mais je n’ai pas trouvé d’infos là-dessus, si vous en avez, ça m’intéresse).

Il y a quand même des points qui m’ont plu: le contexte de bord de mer était sympa et j’ai apprécié qu’on ait affaire à une héroïne dans sa quarantaine plutôt qu’à une jeune enquêtrice badass ou un clone de Miss Marple (même si on a deux personnages de ce genre à ses côtés). J’ai trouvé aussi les motivations des personnages assez originales. Pour finir, personnellement ça me laisse indifférente, mais certain-e-s lecteur-ice-s apprécieront l’aspect culinaire du roman et les recettes données à la fin.

Malgré ces quelques aspects sympas, je suis ressortie très mitigée de cette lecture. Dans l’ensemble, j’ai trouvé que c’était simpliste et que rien n’était réellement marquant dans cette histoire. Je n’ai pas passé un mauvais moment, mais j’ai quand même souvent levé les yeux au ciel. Au vu de la fin, on se dirige vers d’autres tomes, que je ne lirai pas. Mais si vous appréciez le genre et ne vous attendez pas à un roman très fouillé, celui-ci peut vous plaire.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Un Cadavre dans les Pattes

  1. Je suis tellement dépitée, j’en attendais beaucoup de ce roman, parce qu’avec « les Chats mènent l’Enquête », ça ne pouvait qu’être bien. Sans être rédhibitoires, tes bémols me font un peu. C’est donc à regret que je glisse ce roman dans ma liste d’achat à voir si je le trouve d’occasion pas cher. Merci du coup parce que même si je me lance, je serais qu’il ne faut pas trop en attendre…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.