Alexandre le Grand

Alexandre le Grand. De Jean Racine. Editions Le Livre de Poche, collection Classique. 51 pages/438. (1665)

En Inde, les territoires des rois Taxile et Porus et celui de la reine Axiane sont sur le point d’être envahis par Alexandre le Grand. Cléophile, la soeur du premier, est amoureuse d’Alexandre et convainc son frère de s’allier à lui plutôt que de le combattre, tandis que Porus est décidé à résister, l’occasion pour Axiane de choisir entre ces deux prétendants.

Je n’avais jamais entendu parler de cette pièce avant de découvrir son existence dans ce 1er tome des oeuvres complètes de Racine. Après l’avoir lue, je comprends qu’elle soit moins connue que d’autres pièces de l’auteur.

Le propos m’a semblé un peu confus par moments et la fin en contradiction avec ce qui nous est raconté tout au long de la pièce. L’action est partagée entre les histoires de coeur des personnages et la menace omniprésente de la guerre, mais je n’ai pas trouvé de ligne directrice claire à laquelle me raccrocher. Mon intérêt a faibli assez rapidement, je dois l’avouer.

D’autre part, la plume ne m’a pas transportée. On est ici dans un texte en alexandrins rimés. Dans la précédente pièce de Racine que j’ai lue, ça n’enlevait rien à la fluidité des répliques, ni à la musicalité des mots. Ici c’était juste lourd. J’ai trouvé les vers peu inspirés, à l’exception de quelques rimes intéressantes.

Globalement, je me suis plutôt ennuyée, bien que la pièce soit relativement brève. Est-ce un problème de timing? Je n’ai pas l’impression, mais si vous avez lu ce texte, dites-moi ce que vous en avez pensé, peut-être que quelque chose m’a échappé 😉

Publicités
Publié dans Lecture | Tagué , , | Laisser un commentaire

Pause lecture #29

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Image | Publié le par | 2 commentaires

Ce que j’ai envie de lire en novembre

C’est le début du mois et donc le moment d’écrire ce billet que j’aime beaucoup faire, parce que c’est l’occasion de fouiller dans ma PAL 🙂

Mes lectures en cours en ce début novembre:

Ensuite je compte lire un livre prêté par une copine et que je ne veux pas tarder à lui rendre:

J’ai bien l’intention de lire aussi un bouquin qui me fait très envie et que je n’ai pas eu le temps de sortir en octobre:

J’ai aussi envie de lire:

Je ne sais pas si j’aurai le temps pour tout ça, mais en tout cas l’envie est là 🙂 (le livre rouge, c’est L’Auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier)

Si vous en avez lu certains, bien sûr votre avis m’intéresse 😉

Et vous, vous prévoyez de lire quoi, en novembre?

Publié dans Blabla | Tagué , | 4 commentaires

Ce que j’ai lu en octobre

Tous les mois c’est la même chose: j’ai l’impression qu’il venait juste de commencer et je suis toujours surprise de voir que c’est déjà le moment de faire le bilan! Je le ressens d’autant plus ce mois-ci que j’ai lu moins que d’habitude et qu’aucune de mes lectures n’a été réellement marquante.

Ce mois-ci j’ai lu ou fini de lire 11 livres:

          

Pourquoi je considère que j’ai peu lu avec 11 livres au compteur? 2 d’entre eux étaient déjà bien entamés début octobre, notamment La Religion qui m’a pris un temps fou. De Narnia et Les Chroniques des Féals, je n’ai lu que le 1er tome. Pour finir, je n’ai lu qu’une des pièces de Racine. Vous allez me dire, c’est déjà pas mal ^^ Mais je suppose que le fait de ne pas avoir eu de lecture complètement satisfaisante me laisse sur un sentiment de frustration et de trop peu… Vous voyez ce que je veux dire? (comme d’hab, clic clic sur les couvertures pour en savoir plus 😉 )

En octobre, je n’ai pas lu de BD/comics, du moins en entier: je suis en plein dans l’Anthologie Batman que je prends le temps de savourer.

Je n’ai vu aucun film ce mois-ci, par contre j’ai dévoré les séries 🙂

J’ai aussi testé pas mal de pilotes et attaqué la saison 3 de Lucifer. ça m’a tenue pas mal occupée ^^ D’où le fait que je n’ai pas pris le temps de parler ici de toutes ces séries, je vais essayer de me rattraper en novembre.

Et vous, c’était comment en octobre? 😉

Publié dans Blabla | Tagué | 11 commentaires

Lectures d’Halloween: le livre que j’ai lu

Il y a quelques jours de ça, je vous présentais le livre que vous m’aviez choisi pour Halloween. Je l’ai fini hier, pile poil pour pouvoir vous en parler aujourd’hui 🙂

Dans l’Abîme du Temps. De H.P. Lovecraft. Editions Denoël. 251 pages.

Ce livre se compose de 4 nouvelles:

Dans l’Abîme du Temps. 85 pages (1935)

Nathaniel Peaslee, professeur d’économie à l’université de Miskatonic, est victime d’un malaise duquel il se réveille amnésique. Sa nouvelle personnalité et son comportement étrange effraient son entourage, au point que seul un de ses fils le supporte encore.

La Maison de la Sorcière. 37 pages (1932)

Walter Gilman, un brillant étudiant, s’installe dans la maison d’une sorcière du 17e siècle, persuadé qu’il va découvrir des liens entre les mathématiques et les sciences occultes et faire ainsi progresser ses recherches. Aussitôt il commence à faire des rêves étranges.

L’Appel de Cthulhu. 33 pages. (1926)

A la mort de son oncle, un professeur d’anthropologie trouve parmi ses effets personnels des documents retraçant de mystérieux évènements ayant eu lieu à travers le monde à la même période. Il va mener l’enquête et découvrir les traces d’un culte ancien effrayant.

Les Montagnes hallucinées. 82 pages. (1931)

Une ambitieuse expédition scientifique a été menée en Antarctique plusieurs années plus tôt et, afin d’empêcher d’autres savants de suivre ses traces, un des survivants entreprend de raconter l’horreur que ses collègues et lui-même ont vécue au cours de cette exploration.

Trois de ces nouvelles reposent sur un thème assez similaire: des créatures très anciennes font peser leur présence sur notre monde, incitant des scientifiques à mettre en garde leurs contemporains. On a affaire à des entités gigantesques et très puissantes, que les narrateurs successifs ont eu l’occasion de découvrir par accident et qui menacent l’existence humaine, d’une façon ou d’une autre. Le message est plus ou moins le même dans ces 3 histoires: il ne faut surtout pas réveiller ces créatures!

La Maison de la Sorcière sort du lot. L’entité démoniaque qui hante le héros est une sorcière et pas une créature monstrueuse issue du fond des âges. Autre différence avec les autres textes: ici l’histoire est racontée en narrateur objectif et pas en « je », ne s’appuie pas sur des témoignages ou récits-dans-le-récit. Personnellement, c’est l’histoire que j’ai préférée et qui me semble le plus correspondre à « l’esprit » d’Halloween. Pour moi, c’est également la plus effrayante du recueil.

Les 2 nouvelles les plus courtes sont aussi les plus digestes, les 2 autres m’ont paru très longues. L’auteur décrit énormément de choses dans le détail, au point que c’est parfois très fastidieux. Dans Les Montagnes hallucinées, c’est au point que certaines choses manquent de crédibilité: en observant des fresques, le narrateur est capable de déduire toute l’histoire d’un peuple, l’organisation de sa société et son évolution. S’il y avait passé des années, encore, mais là quelques heures lui suffisent! Des 4 histoires, c’est celle que j’ai le moins aimée, même si j’ai trouvé que le thème de l’expédition scientifique en milieu hostile était intéressant.

Ce que j’ai le plus apprécié dans ces nouvelles, c’est la thématique du rêve/cauchemar et la façon dont cela influe sur la réalité, que je trouve assez fascinante et très bien exploitée par Lovecraft. J’avoue que les histoires de monstres antiques m’ont assez peu passionnée, par contre.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé ce recueil intéressant, mais les 2 nouvelles les plus longues étaient trop descriptives pour mon goût. J’ai parfois eu du mal à avancer, en particulier avec la dernière nouvelle. Il faut dire aussi que je commençais à trouver que c’était un peu répétitif, parce que, sur les 4 histoires, 3 m’ont semblé très similaires sur le fond, voire sur la forme.

Un regret, aussi: que cette édition ne propose pas les nouvelles dans l’ordre chronologique d’écriture, ce qui aurait pu permettre de voir l’évolution entre elles.

En bref, une lecture en demi-teinte. Je me souviendrai surtout de l’ambiance générale et de l’histoire de la sorcière. Si vous avez l’occasion de lire celle-ci pour Halloween, n’hésitez pas 😉

Publié dans Lecture | Tagué , , , | 1 commentaire

Le Mystère de la Chambre jaune

Le Mystère de la Chambre jaune. De Gaston Leroux. Editions Robert Laffont, collection Les chefs-d’oeuvre de Gaston Leroux. 293 pages. (1907)

On a tenté d’assassiner Mathilde Stangerson, aussitôt la police et la presse sont sur les dents. Car la victime a été retrouvée seule dans la Chambre jaune, dont la seule issue est une porte verrouillée de l’intérieur. Où est passé l’assassin? C’est le mystère que va tenter de résoudre le jeune journaliste Rouletabille, qui ne fait guère confiance aux méthodes de la police.

J’avais déjà lu ce livre à l’adolescence, j’ai également vu l’adaptation ciné avec Denis Podalydès. Pourtant je n’avais aucun souvenir de la façon dont se résolvait l’énigme, même si j’ai immédiatement soupçonné le bon personnage. Réminiscences probables, mais inconscientes de mes précédentes incursions dans les aventures de Rouletabille. J’étais assez sûre de moi, mais je ne parvenais pas à expliquer le fameux Mystère qui donne son titre au livre. C’est pourquoi cette histoire m’a maintenue en haleine jusqu’à sa fin et son explication parfaitement logique et, finalement, relativement simple!

L’auteur use de beaucoup de détours et de mystères avant d’en arriver là, embrouillant d’autant plus son lecteur que Rouletabille ne dévoile pas ses déductions avant les dernières pages.  ça peut être parfois agaçant, surtout quand, comme moi, on n’est visiblement pas apte à utiliser « le bon bout de sa raison » 😆

L’histoire nous est raconté par Sinclair, un ami de Rouletabille, qui utilise parfois des journaux intimes ou comptes-rendus, usant même parfois un peu trop de l’effet récit-dans-le-récit, au point qu’une fois je me suis égarée dans la chronologie des évènements. Gaston Leroux abuse également un peu des italiques et guillemets alors que ça n’est pas justifié la plupart du temps. ça ne gêne pas la compréhension, mais j’ai trouvé ça plutôt agaçant, justement parce que ça n’était pas justifié. Pour le reste, la plume est plutôt agréable.

Une lecture sympathique, qui maintient le suspense jusqu’à la fin. Et un classique de la littérature policière à découvrir.

Publié dans Lecture | Tagué , , | 13 commentaires

Spooky Tag

Halloween approche, je commence à être bien dans l’ambiance et j’ai trouvé ce tag thématique sur la chaîne Fancy Fanny 🙂

1. Film d’Halloween préféré?

Le film date, mais je ne m’en lasse pas ^^ C’est l’histoire de Frank qui, suite à un évènement traumatisant, a développé la capacité de voir les fantômes. Avec 3 d’entre eux, il a monté une arnaque: les uns vont hanter les maisons de ses concitoyens et il va se faire payer pour les chasser. Mais la ville va être la proie d’un terrible tueur en série.

Une comédie horrifique à la fois drôle et flippante, avec un Michael J. Fox en grande forme 🙂 (J’ai hésité quand même avec Ghostbusters, mais comme il ne fait pas peur…)

2. Si tu étais dans une film d’horreur, à quel moment mourrais-tu/jusqu’où irais-tu ?

Evidemment, j’aimerais survivre jusqu’à la fin. Mais soyons réaliste, si je ne meurs pas de peur au bout de 5 minutes, mon incapacité à courir sur plus de 10 mètres me désigne pour me faire buter dès les 1es secondes du film 😆

3. La chose que tu préfères à Halloween ?

Les sucreries, bien sûr ^^

4. Cette année, fêtes-tu Halloween ?

Je n’ai rien prévu de spécial, mais les Belettes ont demandé à venir passer la soirée devant des films qui ne fassent trop trop peur, avec déguisements et bonbons 🙂

5. Que fais-tu pour te mettre dans l’ambiance d’Halloween ?

Je lis le bouquin que vous m’avez choisi:

6. Zombie ou Vampire ?

Vampire. De ces 2 genres de cadavres ambulants, ce sont les moins répugnants, au moins ils ne pourrissent pas sur pied 😆

7. Ta décoration d’Halloween préférée ?

Les citrouilles! Une fois Halloween passé, on peut cuisiner plein de bonnes choses avec!

8. De quoi as-tu peur ?

Je suis restée coincée dans un ascenseur un jour, dans le noir, avec 4 personnes. Depuis je suis claustrophobe. Donc d’être enfermée dans un espace confiné.

9. Fantôme ou loup-garou ?

Fantôme. Moins salissant ^^

10. Poupée ou clown ?

Poupée, par défaut. Elles sont flippantes, mais je crois que j’ai encore plus horreur des clowns 😆

11. Crois-tu aux fantômes ?

J’ai envie d’y croire parce que j’ai été témoin de choses étranges, mais ma raison s’y refuse. Alors j’attends de voir un fantôme en vrai pour être sûre (tout en espérant ne jamais en voir, parce que je pourrais faire une attaque ^^).

12. Quel était ton dernier déguisement et quel sera le prochain ?

Je ne me déguise pas.

13. Ta chanson préférée d’Halloween ?

Outre que j’aime énormément ce film, je trouve que la chanson donne la pêche. D’ailleurs je l’écoute en terminant se billet et je me trémousse avec un sourire jusqu’aux oreilles 🙂

Voila, c’est déjà la fin! J’espère que ça vous a plu 😉 Vous auriez répondu quoi, vous? 🙂

Publié dans Blabla | Tagué , , | 8 commentaires

Coeur de Phénix

Les Chroniques des Féals Livre 1: Coeur de Phénix. De Mathieu Gaborit. Editions France Loisirs. 282 pages/797. (2000)

Januel est un novice de la Tour des Phéniciers: il apprend à faire renaître les phénix de leurs cendres, dans un M’Onde où la Charogne tente de se répandre. L’anniversaire de l’empereur est l’occasion de faire renaître un Phénix des Origines. Mais tout va déraper.

Il est difficile d’écrire un résumé fidèle de ce livre sans spoiler, parce que la mise en place est assez longue. Je vous déconseille d’ailleurs de lire la 4e de couverture, qui dévoile des évènements ayant lieu vers la moitié du récit.

L’histoire qui nous est racontée ici se déroule dans un univers très riche, peut-être trop riche pour être convenablement posé en moins de 300 pages. Le prologue est captivant. J’ai eu du mal avec les chapitres suivants. Certaines choses m’ont paru confuses (à propos des féals, notamment), des détails sont ajoutés au moment où les personnages en ont besoin, ce qui donne l’impression qu’ils arrivent comme un cheveu sur la soupe.

Les personnages principaux sont assez sympathiques, même si le héros m’a semblé un peu passif parfois. Parmi les personnages secondaires, il y a un peu trop de « grands sages » à mon goût, ils finissent par faire figure de facilités scénaristiques. Là encore, c’est compliqué à détailler sans spoiler…

Vers le milieu du livre, on trouve (enfin) un peu d’action et d’aventure, il était temps, j’étais tentée d’abandonner ma lecture… Le style est agréable, les idées sont bonnes, mais c’est la façon dont tout ceci est exploité qui ne m’a pas convaincue.

Dans l’ensemble un 1er tome qui me laisse mitigée, voire déçue. J’espère que le tome 2 saura me plaire davantage.

Publié dans Lecture | Tagué , | 10 commentaires

Le Neveu du Magicien

Le Monde de Narnia tome 1: Le Neveu du Magicien. De C.S. Lewis. Editions Gallimard. 113 pages/869. (1955)

Digory et Polly se retrouvent à voyager entre les univers contre leur gré. Ils vont malencontreusement tirer de son sommeil la terrible reine Jadis, qui se met en tête de conquérir notre monde.

Cette intégrale sommeillait dans ma PAL depuis des années, au point que je songeais à m’en débarrasser. Il m’a fallu les avis recueillis auprès de vous quand j’ai fait du tri dans mes séries et une lecture commune pour que je me décide finalement à me lancer. Et je dois dire que j’ai eu un peu de mal à entrer dedans.

La 1e moitié du roman m’a paru un peu mollassonne, j’ai trouvé que la mise en place était un peu longue. L’auteur donne beaucoup de détails (pas forcément utiles, selon moi) avant d’entrer réellement dans le vif du sujet. La 2e partie est nettement plus intéressante: il s’y passe énormément de choses, beaucoup d’idées sont très originales et très poétiques, et il y a beaucoup d’humour.

Le style est très agréable, ça se lit très facilement, quel que soit l’âge du lecteur. L’auteur abuse peut-être un peu des parenthèses, mais c’est fait avec humour, alors ce n’est pas vraiment gênant. Evidemment, c’est assez enfantin vu le public-cible, mais à aucun moment ça ne m’a dérangée, surtout que l’auteur ne prend pas ses jeunes lecteurs pour des idiots.

Le Neveu du Magicien est en fait la 6e histoire du cycle à avoir été écrite par C.S. Lewis et est une préquelle au cycle de Narnia. Pour moi, Gallimard a fait une erreur avec cette intégrale en classant les romans dans l’ordre chronologique plutôt que dans l’ordre de 1e parution. Si l’auteur cherche à compléter son monde en en racontant la genèse, il ne s’ensuit pas que ce récit doive être lu en 1er, bien au contraire. J’ai bien aimé cette histoire, mais je suis persuadée que je l’aurais beaucoup plus appréciée si je l’avais lue en tant que tome 6, après avoir découvert le monde de Narnia.

Pour résumer, une lecture sympathique et plutôt jolie, mais que je ne vous conseille pas de lire en tant que tome 1.

Publié dans Lecture | Tagué , , , | 5 commentaires

Blablas de blogueuse #19: où je vous présente mes séries à commencer

Dans un précédent billet, vous m’avez aidée à faire du tri dans mes séries à poursuivre/à commencer. A cette occasion, l’une de vous m’avait demandé de présenter aussi les séries de ma PAL que j’avais envie de commencer. Pour que le billet ne soit pas trop fastidieux à lire, je vous mets des liens vers les résumés, il vous suffit de cliquer sur les couvertures pour y accéder 😉 C’est parti 🙂

Les tomes 1:

 

Les intégrales:

Et je compte aussi redonner une chance à cette intégrale que j’avais mise de côté (surtout que j’ai aussi dans ma PAL l’intégrale de la suite ^^):

Les tomes qui ne sont pas des tomes 1 (parce que je ne fais pas assez attention ^^):

  

Si vous avez lu certains de ces livres, bien sûr votre avis m’intéresse, dites-moi ce que vous en avez pensé 😉 Et si une LC vous tente, vous savez où me trouver 🙂

Publié dans Blabla | Tagué , , | 4 commentaires