Le Château de Fontainebleau

Le Château de Fontainebleau. Textes de Stéphanie Lepers. Illustrations de Bettina Schopphoff. Editions Les Superflus. 76 pages. 2015.

Résumé de l’éditeur: Le château de Fontainebleau fut une immense demeure de famille où des générations de souverains se sont succedées. Sa vie tumultueuse fut remplie de toutes ces petites histoires et anecdotes piquantes et pleines d’humour qu’il s’apprête aujourd’hui à dévoiler. Du superflu sans doute mais si drôle à raconter.

J’ai reçu ce livre grâce à la dernière Masse critique Babelio et aux éditions Les Superflus, merci à eux pour cette lecture.

Dans la famille Cyan, nous sommes tous de grands amateurs de sites historiques et de visites culturelles, de la plus jeune des Belettes à leurs papys et mamies, en passant par les tantes et les cousins. Fontainebleau est un château qui manque encore à notre palmarès, mais qui nous tente bien. Ce petit livre jeunesse était l’occasion d’apprendre quelques petites choses à son sujet avant de le voir en vrai.

C’est la partie historique qui est mise en avant, on nous raconte l’histoire de Fontainebleau de sa construction jusqu’à nos jours, à travers les personnalités qui l’ont occupé et les évènements qui l’ont marqué. S’agissant d’un livre destiné aux enfants, on n’entre pas vraiment dans les détails, mais on a les grandes lignes (pas d’explications sur ce que sont les Guerres de Religion, par exemple), à charge pour le lecteur curieux de chercher plus d’informations ailleurs.

Les dessins sont sympas, ils tirent un peu vers la caricature, mais sont adaptés à l’âge du public ciblé. C’est coloré, les thèmes abordés sont illustrés avec une touche d’humour. Dans le texte, on a des mots en couleurs ou dont la taille varie. Tout est fait pour donner envie à l’enfant de lire et de découvrir Fontainebleau.

J’ai été un peu déçue que l’aspect artistique et architectural ne soit pas davantage abordé. On a quelques mentions de certaines choses, mais on passe rapidement dessus et les dessins ne sont pas assez précis pour les souligner efficacement selon moi. Mais la collection s’appelle Les Superflus de l’Histoire et pas Les Superflus de l’Art, donc j’imagine que c’est logique.

Tel qu’il se présente, ce livre est un bon point d’entrée pour intéresser un jeune lecteur. C’est frais, coloré, plutôt ludique et ça donne envie d’aller voir le château de plus près.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le Château de Fontainebleau

  1. cassie dit :

    il a l’air bien sympa en effet 😉

    J'aime

  2. Audrey dit :

    Je ne suis pas le public-cible mais j’aime beaucoup ce genre d’ouvrages qui met l’histoire à la portée de tous 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.