Billy the Kid

5953_763226

Billy the Kid de Morris et Goscinny est le 20e tome des aventures de Lucky Luke. On ne présente plus le lonesome cowboy et son fidèle destrier Jolly Jumper, qui affrontent ici une des terreurs de l’Ouest, William H. Boney, plus connu sous le nom de Billy le Kid.

Dans cette histoire, Billy sème la peur et la désolation dans une ville typique du Far-West, terrorisant les habitants, attaquant les diligences et volant des caramels. Des rouges, parce que ce sont les meilleurs. Personne n’ose s’élever contre lui, sauf bien sûr notre ami Lucky Luke qui venait en quête d’un job et se retrouve bombardé adjoint du shérif.

Si ce tome n’est pas mon préféré dans cette série, il reste très drôle et bourré de bonnes idées. C’est que le cow boy solitaire est facétieux et malin et qu’il n’a pas l’intention de se laisser faire par un sale gosse (comme le montre la couverture ^^). On retrouve tous les clichés auxquels on s’attend dans une aventure de Lucky Luke, on sourit beaucoup et la fin de la BD arrive bien trop vite.

J’avais lu les Lucky Luke de la collection de mon frère quand j’étais petite, mais je n’en avais pas rouvert depuis. J’ai été agréablement surprise, car j’ai passé un moment très distrayant avec ce classique de la BD.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.