La Bibliothèque des Coeurs Cabossés

product_9782207117750_195x320

La Bibliothèque des Coeurs Cabossés est un roman contemporain de Katarina Bivald, dans lequel une touriste suédoise débarque dans une petite ville d’Iowa.

Amy et Sara ont fait connaissance grâce aux livres. Sara vit en Suède, Amy à Broken Wheel aux Etats-Unis. Après avoir correspondu plusieurs mois, elles décident de se rencontrer et Sara fait le voyage jusque dans l’Iowa. Elle découvre alors qu’Amy est morte et les habitants de la petite ville font de leur mieux pour l’accueillir et prendre soin d’elle. Mais Sara est bien décidée à leur rendre leurs gentillesses grâce aux livres.

La Bibliothèque des Coeurs Cabossés est avant tout un livre pour les gens qui aiment les livres, mais c’est aussi la chronique d’une petite ville blessée par la crise et un peu une romance. Je dois dire que j’ai été assez surprise, car je m’attendais à tout à fait autre chose. A cause du résumé, je pensais que ce roman serait au moins en partie épistolaire et que l’arrivée de Sara interviendrait bien plus tard dans le récit. Or notre Suédoise débarque à Broken Wheel dès les 1es pages et malgré les quelques lettres d’Amy qui s’intercalent parfois au milieu des chapitres, on est loin d’un roman épistolaire.

Une fois ma déconvenue passée (j’aime vraiment bien les romans épistolaires), je suis entrée assez facilement dans l’histoire. Pour être honnête, il ne se passe pas grand chose tout au long de ce livre, mais il est quand même assez addictif. Quelques évènements jalonnent le récit, séparés par un quotidien assez banal et pas vraiment trépidant. Je n’avais donc aucune impatience à me replonger dans ce bouquin, mais une fois dedans, les pages se tournaient toutes seules.

Beaucoup de bons sentiments, des voisins qui se mêlent de tout, des personnages hauts en couleurs et des livres, voilà à quoi s’attendre en ouvrant La Bibliothèque des Coeurs Cabossés.

Le style est fluide, rien de spécial; les chapitres sont courts et se lisent rapidement.

Le gros point négatif: l’auteur spoile plusieurs bouquins et ça c’est impardonnable pour moi.

Une lecture en demi-teinte: La Bibliothèque des Coeurs Cabossés est un roman addictif sur le moment, mais dont le contenu ne m’a pas vraiment passionnée malgré des personnages sympathiques.

PS: je ne comprends pas le titre, il est question d’une librairie, dans ce livre…

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour La Bibliothèque des Coeurs Cabossés

  1. juliesuitsonfil dit :

    Ton avis rejoins certains commentaires glanés à droite à gauche ! Si en plus l’auteur spoil certains livres ce n’est même pas la peine de le lire 😦

  2. Cassie dit :

    j’aimerais bien le lire mais le spoil d’autres livres, je sais que ça ne me plairait pas non plus 😉

  3. Paroles dit :

    Aucun spoil d’autres livres, juste des titres énoncés qui donnent envie de lire d’autres romans. Quant à la bibliotheque, c’est celle de la vieille dame qui sert de fond pour ouvrir la librairie.
    C’est un roman qui m’a beaucoup plu, j’aime les livres qui parlent de livres.

    • ducotedechezcyan dit :

      Pour moi expliquer ce que font les personnages à la fin de leurs histoires, c’est du spoil, désolée.
      Moi aussi j’aime les livres qui parlent de livres, mais celui-là ne me laissera pas un souvenir impérissable, même si sur le coup j’ai bien aimé.

  4. Bernieshoot dit :

    Je vais amener un avis différent, pour moi j’ai trouvé qu’il s’agissait de références à d’autres livres et que l’objectif n’était pas de spoiler.
    Concernant le titre tu pointes du doigt le souci de la justesse de la traduction non pas d’un point de vue technique mais d’un point de vue esprit du livre.
    Ce livre a été pour moi un moment de lecture agréable même si c en’est sansdoute pas le roman de l’année

    • ducotedechezcyan dit :

      Je n’ai rien contre les références, au contraire! Mais j’aurais préféré que les références soient faites en parlant du début des livres cités et pas de la fin!

  5. Il est dans ma PAL ! J’espère qu’il me plaira mais c’est vrai que les avis deviennent de plus en plus mitigé du coup j’hésite ^^

  6. entrelespages dit :

    Je dirais que le livre représente une bibliothèque dans laquelle il y a des cœurs/personnages un peu abîmés par la vie…

  7. mamzette dit :

    Moi j’ai adoré ce livre, pas de la grande littérature mais un petit rayon de soleil dans le quotidien, et j’adore ça, les feel good books. C’est mon côté cucul la praline, sans doute. Effectivement, pour moi la bibliothèque c’était celle d’Amy, qui a donné naissance à la librairie. En revanche je ne suis pas très regardante sur le spoil et je n’avais pas pensé à ça. Comme tu as dû souffrir, je compatis 😀

    Ps: il y avait une histoire d’amour dans le livre. Ça compte, rapport à ton défi d’aimer la romance?

    • ducotedechezcyan dit :

      On va dire que ça compte, parce que sinon je ne pourrai jamais dire que j’ai lu et un peu apprécié un livre contemporain avec une romance ^^

  8. Ping : Ce que j’ai lu en juillet | Du côté de chez Cyan

  9. Madame_Love dit :

    J’ai beaucoup entendu parlé de ce livre et tu n’es pas la première que je vois qui souligne que ça parle peut-être un peu trop des livres cités.
    Bizarrement, je suis un peu réfractaire à ce genre de livre. Les personnages qui aiment la littérature m’ont toujours semblé ennuyeux.

  10. Je viens de le finir et je me reconnais dans tes mots « Je n’avais donc aucune impatience à me replonger dans ce bouquin, mais une fois dedans, les pages se tournaient toutes seules. » J’ai regretté un manque de rythme à l’histoire : j’ai trouvé le tout assez plat et gnangnan finalement…
    Et puis, comme toi, je n’aime pas qu’on spoile mes éventuelles futures lectures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s