Silo

Silo - Hugh Howey

Silo, tome 1. De Hugh Howey. Editions Actes Sud, collection Exofictions. 558 pages.

Dans un avenir indéterminé, la surface de la Terre est devenue inhabitable. Les gens vivent dans le Silo, une immense structure qui a tout du gratte-ciel, sauf qu’au lieu de s’élever vers le haut, il est enterré et plonge très profondément dans le sol. A l’extérieur, il n’y a rien, sauf un immense désert grisâtre et irrespirable et des capteurs qui permettent aux habitants du Silo d’admirer l’étendue du désastre. Désastre dont personne ne sait rien, tout ce que savent les gens, c’est qu’ils n’ont pas d’autre choix que se plier aux règles et aux lois du Silo, sous peine d’être « envoyés au nettoyage ». C’est-à-dire d’être mis dehors avec de quoi nettoyer les capteurs et juste assez d’air pour mourir au vu de tous. L’histoire commence alors que le shérif Holston vient de demander à sortir et attend son expulsion.

Je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler et je vous déconseille fortement de lire la 4e de couverture, qui mentionne des évènements qui arrivent assez loin dans le récit.

Que dire de cette dystopie pour exprimer mon enthousiasme sans vous révéler ce qui fait le sel de cette histoire prématurément? Globalement, l’intrigue s’articule autour d’un chapitre-clé situé peu avant la moitié du roman. Avant d’en arriver là, l’auteur nous présente le monde clos du Silo, ses règles et la vie qu’on y mène, à travers la réflexion et les actes d’une poignée de personnages qui ont une fonction déterminante au sein de cette société très hiérarchisée et cloisonnée. Le centre de la vie du Silo, c’est l’immense escalier qui dessert les 160 étages et on y passe beaucoup de temps, car le monter ou le descendre est un voyage qui peut prendre plusieurs jours. J’ai trouvé cet univers clos fascinant et, étant claustrophobe, je n’ai eu aucun mal à ressentir l’enfermement décrit par l’auteur et la folie qui gagnait certains habitants à la perspective du dehors.

Certains chapitres de cette 1e partie peuvent sembler assez longs, mais aucun n’est inutile et ils préparent le lecteur aux évènements qu’ils induisent et qui seront développés dans la 2e partie du livre. Je ne sais pas si d’autres lecteurs ont vu venir la suite des évènements, personnellement j’ai relu le chapitre 30 4 fois tellement je n’étais pas préparée à tout ce qui s’y passe en 3 pages! A partir de là, le roman devient proprement haletant et j’ai eu du mal à le lâcher tellement j’avais hâte de découvrir la fin de l’histoire.

Peu de livres entamés sur du « j’aime bien mais j’attends plus » ont su me faire atteindre le « whaaaaat?!!! » et terminer sur un « waw! » aussi fort. Je passe très volontiers sur les quelques défauts et longueurs de l’histoire, car ma lecture est devenue assez rapidement addictive et surprenante.

Une autre immense qualité de ce roman est d’être une dystopie adulte et d’épargner aux amateurs du genre les niaiseries, triangles amoureux et atermoiements geignards des livres du même genre publiés en YA.

Ce livre est le 1er roman de l’auteur, qui l’avait originellement fait paraître sous forme d’épisodes auto-édités sur Amazon (ça a dû être dur pour les lecteurs d’attendre entre 2 épisodes!). Le succès a été tel que la publication par une maison d’édition n’a pas tardé et Hugh Howey a développé davantage son intrigue. Ce 1er tome peut être lu comme un one-shot, l’intrigue se terminant sur une fin ouverte qui peut faire office de conclusion. Mais Silo s’est transformé en trilogie et les tomes suivants, Silo Origines et Silo Générations sont également disponibles. Un film produit par Ridley Scott serait également en projet.

A noter qu’après la publication en grand format chez Actes Sud, la trilogie a été proposée au format poche chez Babel et est actuellement en cours de réédition chez Le Livre de Poche. Vous aurez donc l’embarras du choix si vous suivez mon conseil et que vous vous lancez dans cette super lecture 🙂

Je vous laisse avec les couvertures des tomes suivants et celle de la nouvelle édition:

silo-origines-2-hugh-howey Silo_Generations - Hugh Howey Silo - Hugh Howey

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Silo

  1. juliesuitsonfil dit :

    J’ai la version poche et je préfère largement acte sud 😉 bientôt ds mon bocal 😉

    • ducotedechezcyan dit :

      Je ne sais pas ce que vaut l’édition poche, en tout cas celle d’Actes Sud est de qualité 🙂
      Tu me diras ce que tu en auras pensé, bonne lecture 😉

  2. Ping : Tag P.O.C.K.E.T J.E.U.N.E.S.S.E | Du côté de chez Cyan

  3. Madame_Love dit :

    J’avais déjà lu de bonnes critiques mais à chaque fois que je vois la couverture je me dis bof bof.
    Tu m’as carrément donné très envie là ! Je sais comment tu peux être exigeante sur l’intrigue alors si t’as autant aimé c’est sûr que ça va me plaire (même si je ne suis jamais contre un petit triangle amoureux lol).

    • ducotedechezcyan dit :

      C’est vrai qu’on a vu plus joli, comme couverture ^^ Mais si ça peut te consoler, il y a un peu de romance 🙂
      Merci pour le vote de confiance en tout cas 😉

  4. J’avais déjà ce titre dans liste de souhaits depuis un moment, mais ta chronique me donne vraiment envie de le lire et je suis en train de me mordre les doigts car j’ai failli l’acheter hier, mais ne l’ai pas fait au dernier moment. Je pense que je vais réparer cette erreur très prochainement. 😉 J’ai trouvé il y a quelque temps un dessin représentant tout l’intérieur du silo, avec les différents niveaux et tout… Est-ce que ça t’intéresse de le voir ?

    • ducotedechezcyan dit :

      Ah oui, ça m’intéresse! Tu as un lien?
      Je te souhaite une bonne lecture, j’ai hâte qu’on puisse discuter de l’histoire quand tu l’auras lue 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s