Il faut sauver John Lennon

il-faut-sauver-john-lennon - Mo Daviau

Il faut sauver John Lennon. De Mo Daviau. Editions Presses de la Cité. 320 pages. (2017)

Résumé de l’éditeur: « Et si vous pouviez remonter le temps pour voir le concert de n’importe quel groupe, lequel choisiriez-vous ? »

Karl Bender, barman et rocker, mène une vie tranquille jusqu’au jour où, à la recherche de ses vieilles rangers, il découvre dans son armoire un portail temporel. Son pote Wayne, informaticien, parvient à créer une machine capable de le contrôler. Une véritable aubaine : ils peuvent maintenant assister aux concerts les plus mythiques… et, fines mouches, mettre en vente des places pour les clients du bar !
Wayne, pour sa part, ne veut pas s’arrêter là. Il va faire quelque chose de grandiose : empêcher l’assassinat de John Lennon.

***

J’ai lu ce livre grâce à Netgalley et aux éditions Presses de la Cité, que je remercie 🙂

Le point de départ de ce livre est particulièrement alléchant: 2 gentils loosers fans de musique découvrent un portail temporel dans un placard 😆 et s’en servent pour aller assister à des concerts mythiques. Pas pour aller tuer un dictateur ou empêcher une catastrophe. ça change! Et d’emblée ça les rend sympathiques! Puis Wayne, le geek de l’équipe, se met en tête d’aller sauver John Lennon et là, c’est raccord avec le titre. On se dit qu’on va faire un vrai voyage dans le temps avec Wayne, qu’il va y avoir de l’action et que l’histoire de la musique va changer.

Sauf que Karl fait une fausse manip et envoie son copain au 10e siècle…

Exit John Lennon, bienvenue Lena, astrophysicienne punk et paumée, chargée de trouver comment ramener Wayne à notre époque. S’ensuit un peu de romance, des séquences nostalgie et des réflexions sur la musique et sur les occasions ratées.

C’est plutôt sympa, bien écrit, on s’attache assez facilement aux personnages et le côté n’importe nawak de l’affaire rend l’ensemble plutôt addictif. Les amateurs de musique apprécieront les références qui parsèment l’histoire. D’ailleurs Presses de la Cité propose une playlist pour accompagner la lecture, ce qui est plutôt sympa. On y retrouve notamment Iggy Pop, Kate Bush ou les Pixies.

Mon problème avec ce livre, tout plaisant qu’il soit, c’est son titre français. Je n’irai pas jusqu’à le qualifier de mensonger, mais il induit fortement en erreur, surtout que le résumé ne rectifie pas vraiment le tir. Du coup grosse déception pour moi lorsque j’ai dû me faire une raison: du sauvetage de John Lennon, il ne sera pas question. Ici c’est juste un prétexte à un enchaînement de situations sans aucun rapport avec un chanteur mythique.

Au final, ma lecture a été sympathique, mais je reste mitigée du fait de la confusion entre ce que laissait espérer le titre et le contenu réel. Je vous conseillerai donc de vous faire votre propre avis sur ce livre, mais en gardant en tête que John Lennon n’est qu’un prétexte et pas partie prenante de l’histoire.

Et vous, si vous pouviez aller voir un concert mythique, ce serait lequel? 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Il faut sauver John Lennon

  1. C’est vrai que cela ne parle pas du tout de Lennon. J’ai lu ce roman et je l’ai beaucoup aimé. J’ai adoré les personnages, et trouvé l’idée vraiment sympa. Cela m’a rappelé d’autres livres qui abordaient le voyage dans le temps, mais aussi plus globalement la nostalgie, les regrets, et la possibilité de changer les choses. 🙂 Si je pouvais revenir dans le passé, j’aimerais bien aller voir … Ramazzotti tout jeune.^^ J’assume !

    Par contre c’est encore avant le Xème siècle que se retrouve le personnage, non ? C’est carrément à la préhistoire. :-p

    Je te laisse le lien vers ma chronique, si tu veux comparer nos ressentis : https://anaverbaniablog.wordpress.com/2017/02/24/il-faut-sauver-john-lennon-mo-daviau/ .^^

    Et sinon, tu as lu la bio de Lennon par D. Foenkinos ? Je te la conseille. Je ne suis pas une fan des Beatles, mais j’ai beaucoup aimé. 🙂 Bonne journée !!

    • ducotedechezcyan dit :

      Disons que j’aurais plus apprécié le livre si le titre ne m’avait pas induite en erreur.
      Wayne se retrouve en 980, c’est bien le 10e siècle 😉
      Merci pour le lien (je vais aller voir) et la suggestion de de lecture! 🙂

  2. Madame_Love dit :

    Effectivement je m’attendais comme toi à au moins croiser John Lennon mais maintenant que je connais les tenants et les aboutissants, au delà du titre et du synopsis ce livre a l’air sympa.
    Je ne suis pas une fan de concert, je ne sais pas trop ce que je choisirais comme groupe à aller voir.

    • ducotedechezcyan dit :

      Tout est une question d’attentes 😉
      Comme tu dis, si j’avais su de quoi il allait être question, j’aurais sûrement plus apprécié ma lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s