Le Fleuve de l’Eternité tome 2: Le Bateau fabuleux

Le Fleuve de l’Eternité tome 2: Le Bateau fabuleux. De Philip José Farmer. Editions J’ai Lu. 311 pages. (1971)

Billet garanti sans spoiler!

Pour en savoir plus sur le tome 1: Le Monde du Fleuve.

Après avoir suivi Richard Burton dans le 1er tome, nous suivons ici Sam Clemens, plus connu sous le nom de Mark Twain. L’obsession de ce nouveau personnage est de construire un gigantesque bateau pour remonter le Fleuve jusqu’à sa source. Pour y parvenir, il va s’associer avec divers personnages, dont certains ont marqué l’Histoire.

Nouveaux enjeux, nouveaux personnages, nouvelles aventures. Comme le 1er tome, Le Bateau fabuleux se concentre sur une personnalité illustre et la mission qu’il s’est assignée. Ceux dont ils s’entourent servent plus de ressorts à l’histoire qu’ils ne sont de vrais protagonistes: c’est sur Sam qu’on va se concentrer, sur ses pensées, ses forces et ses faiblesses.

Je dois avouer que j’ai été assez déçue par cette lecture. Si la misogynie est moindre que dans le précédent tome (mais les femmes ne sont pas mieux considérées ici), notre nouveau héros trouve le moyen de justifier le viol et le meurtre sans que sa conscience pourtant exacerbée sur d’autres sujets ne vienne lui poser le moindre problème. Si au début je trouvais Sam nettement plus sympathique que Burton, ce point m’a choquée et fait irrémédiablement basculer vers l’antipathie.

D’autre part, il y a énormément de longueurs, du fait que les ambitions des personnages sont sans cesse retardées par divers problèmes. Le hic étant que les obstacles rencontrés se suivent et se ressemblent énormément. Et que Sam ne semble pas apprendre de ses expériences. L’aspect « découverte du monde du Fleuve » et de ses règles étant presque absent de ce 2e tome, j’ai trouvé que l’auteur s’attardait beaucoup trop sur les états d’âme de son héros. Quelques ellipses auraient été les bienvenues. Pour finir, n’avoir pour personnages principaux pratiquement que des figures historiques a fini par me lasser. C’est quand même un peu puéril à mon avis. Surtout qu’on est vraiment dans un monde de mecs, avec tout ce que ça implique.

Bref, une lecture franchement décevante, au point que je me demande si je ne vais pas abandonner cette série, même si j’aurais aimé connaître le fin mot de cette histoire.

Si vous avez lu cette série dans son entier, dites-moi si ça vaut vraiment la peine de continuer 😉

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le Fleuve de l’Eternité tome 2: Le Bateau fabuleux

  1. Comme toi, j’ai été très déçue par ce second tome, au point que je ne l’ai même pas fini. Je ne peux donc pas te dire si la suite vaut le coup ou pas.

    • ducotedechezcyan dit :

      Je te comprends, j’ai eu du mal à arriver au bout…
      J’ai regardé les avis sur Babelio et ils sont très mitigés aussi…
      Je vais aller voir les avis sur le tome 3, je crois, mais ma motivation pour cette série est descendue en flèche!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s