Mary Poppins

Mary Poppins. De P.L. Travers. Illustrations de Jean Reschosky. Editions Hachette. 192 pages. (1934)

La nurse des Banks vient de rendre son tablier. Jane, Michael et les jumeaux voient alors arriver Mary Poppins, une bonne d’enfants avec un mauvais caractère, mais qui va leur faire vivre d’étranges aventures.

Tout le monde connaît Mary Poppins grâce à la version ciné de Disney, mais j’avoue que j’en avais assez peu de souvenirs. Suffisamment pourtant pour me rendre compte que l’adaptation, si elle reprend la trame générale de l’histoire, est assez différente du livre, ne serait-ce que pour le caractère de l’héroïne. Certaines aventures vécues par les enfants m’ont également semblé inédites (vous me direz si je me trompe).

Bien que sensiblement différent du film, le roman est bourré de belles idées, de magie et d’humour. J’ai beaucoup ri et souri au cours de ma lecture, je me suis facilement laissée emporter par la plume de l’auteure. L’histoire m’a semblé idéale pour la période de Noël, parce qu’elle fait retrouver la magie des contes et de l’enfance.

Quelques détails m’ont fait tiquer, en particulier la vision des peuples étrangers ou celle de la place des femmes. Le livre date de 1934 et on le sent quand certains thèmes sont abordés.

Une lecture que je recommande malgré tout pour son côté magique et l’originalité des idées.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Mary Poppins

  1. Madame_Love dit :

    Je ne savais pas que ça venait d’un livre, mais c’est sûr qu’il doit y avoir des différences.
    Je n’ai pas d’engouement pour ce genre de vieux livres (je n’ai pas réussi à finir les quatre filles du docteur Marsch) mais ton avis donne envie.

    • ducotedechezcyan dit :

      ça n’a rien à voir avec Les 4 Filles du Dr March (que personnellement j’avais bien aimé), si ça peut te rassurer 😉 C’est vraiment jeunesse et facile à lire.

      • Madame_Love dit :

        Justement, j’avais trouvé les filles Marsch trop jeunesse et trop XIXème siècle (bon là l’époque n’a rien à voir puisque c’est les années 30).

        • ducotedechezcyan dit :

          J’ai trouvé Mary Poppins plus enfantin, ne serait-ce que par l’âge des personnages. Honnêtement, si ça ne t’a pas dérangée dans le film, le livre passerait tout seul, le style d’écriture est beaucoup plus léger 😉

  2. Spacym dit :

    Je pense que Bert le ramoneur a été mon second coup de foudre de gamine après Mr Spock (oui, je sais, rien à voir pourtant ^^), et je continue à dire très souvent Supercalifragilistickexpialidocious quand je ne sais plus quoi dire d’autre. Mary Popipns c’est toute mon enfance mais je n’avais encore jamais pensé à lire le bouquin. Voilà un truc à rajouter sur ma wish-list. Merci qui? Pas Père Noel, c’est un peu tard, Merci Cyan! ^^

  3. spacym dit :

    Je crois qu’il n’est pas seulement ramoneur dans le film non plus, en y repensant, il cumule des petits boulots , dessine sur les trottoirs (les trucs à la craie dans lesquels ils plongent tous à un moment…) Haaaa! En plus, tu me donnes envie de revoir le film pour la 20ème fois au moins ^^

  4. CristySevla dit :

    Je n’ai presque aucun souvenir du film et je ne savais pas qu’il y avait un roman, cela faut le coup de se pencher dessus du coup, surtout qu’il y a des chances de le trouver gratuit en version numérique, vu sa date de sortie, le roman doit être dans le domaine public maintenant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s