La Fin des Mystères

La Fin des Mystères. De Scarlett Thomas. Editions Anne Carrière. 489 pages. 2006.

Un bâtiment s’effondre à l’université où Ariel travaille sur sa thèse. Elle profite de l’évacuation des lieux pour fouiner dans une librairie d’occasion, où elle déniche un livre rare au point que son existence est controversée.

Un livre difficile à résumer! Mais le début parlera à tous les amateurs de livres ^^

En bref: un livre maudit, un professeur disparu, une étudiante au comportement auto-destructeur, le tout dans un univers fantastique, avec des concepts philosophico-scientifico-ésotériques. Ce n’est pas forcément toujours facile d’accès (certains concepts me sont un peu passés au dessus de la tête ^^) et la première 100-150taine de pages peut sembler un peu fastidieuse, du fait qu’on a des extraits du livre qui donne son titre au roman. Mais ensuite on entre dans le vif du sujet, ça se décante et ça devient plus palpitant, j’avais du mal à lâcher mon livre 🙂

Les personnages ne sont pas des héros typiques, ce sont des marginaux, bien que la narratrice parvienne à maintenir une façade devant ses collègues pour passer pour « normale » (ses mots, pas les miens). On est dans un texte en « je », nous n’avons donc accès qu’à ce que sait Ariel et à sa perception des gens, des évènements, du contexte. Elle-même doute d’être saine d’esprit parfois et elle a tendance à porter un jugement très dur sur elle-même, notamment vis-à-vis de sa vie sexuelle, qu’elle juge honteuse. Pour le reste, elle a un comportement obsessionnel envers ses recherches et envers les livres (certain-e-s d’entre nous s’y reconnaîtront ^^). Les autres personnages ne sont pas lisses non plus. J’ai apprécié cet aspect, j’ai trouvé facile de croire aux personnages, même quand leur comportement semblait un peu outré, parce qu’ils étaient très humains dans leur imperfection.

Je comprends (au vu de la note LA) pourquoi ce livre ne fait pas l’unanimité, c’est vraiment spécial par moments. Et le roman a quelques défauts, que je ne peux pas détailler sous peine de spoiler, qui m’ont fait un peu tiquer. Mais la balance penche très nettement vers le positif. Malgré un épilogue un peu convenu selon moi, c’était vraiment une très très bonne lecture! Soyez prévenu-e-s quand même que ce livre demande de l’investissement et de la concentration, surtout au début, et que le propos est parfois cru.

Une lecture assez atypique, avec un tas d’idées intéressantes, pas exempte de défauts, mais réellement prenante, à laquelle je réserve une bonne place dans ma bibliothèque 🙂

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La Fin des Mystères

  1. Ok, vendu ! Les personnages imparfaitement humains, j’aime ça et l’héroïne semble avoir une personnalité des plus complexes et puis être obsessionnelle avec ses livres, je connais.
    Je vais voir si ma médiathèque le propose mais pour plus tard, quand j’aurai un peu plus d’heures de sommeil au compteur et que je serai capable de rester assez concentrée pour bien appréhender l’histoire.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Adieu 2021, bonjour 2022! | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Ce que j’ai lu en décembre | Du côté de chez Cyan

  4. Lynley dit :

    Je cherche s’il existe au format Kindle alors. Merci !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.