Penelope Green – L’Eventail de Madame Li

Pénélope Green T.3

L’Eventail de Madame Li, de Beatrice Bottet, est le 3e tome des aventures de Penelope Green et conduit notre héroïne, toujours flanquée de son fidèle Cyprien, jusqu’en Chine.

Après leurs dernières aventures à New York dans L’Affaire Bluewaters, Penelope et Cyprien ont dû se séparer quelques temps. Le second a repris son emploi de marin, tandis que la première continue d’écrire des articles pour son journal, ce qui lui vaut quelques ennuis: elle doit quitter Londres pour échapper à un patron furieux qu’elle ait révélé au grand public les conditions de travail de ses ouvrières. ça tombe bien, Cyprien a justement une enquête à lui proposer sur des trafiquants qui partent pour la Chine. Nos deux compères n’hésitent pas une minute et ils s’en vont bien vite caracoler vers l’Empire du Milieu, où de nouvelles aventures les attendent.

Ce troisième tome, légèrement en deçà des précédents, nous permet de découvrir succinctement la Chine, ses coutumes et sa situation politique. Succinctement, parce que ce n’est pas autant développé que ça aurait pu l’être, mais c’est un bon début pour inciter un public jeunesse à en découvrir davantage. Ce qu’il y avait de glauque dans les précédentes aventures de Penny et Cyprien a disparu, au profit d’une comparaison plus poussée entre la vie des Chinoises et des Anglaises. On entre donc un peu plus dans le vif du sujet qui est après tout un tour d’horizon de la condition des femmes à cette époque.

Comme toujours, Beatrice Bottet laisse suffisamment d’indices au lecteur pour lui permettre de deviner le plus gros de l’affaire, l’histoire reste donc assez prévisible. Ce tome 3 m’a aussi semblé moins haletant, du fait que jamais les personnages ne semblent risquer grand chose, contrairement à ce qui se passait dans les précédents tomes. La lecture reste plaisante, mais les enjeux semblent moins importants.

Pour résumer: une aventure dans la lignée des précédentes, dans laquelle on apprend beaucoup de choses tout en passant un agréable moment, mais auquel il manque un petit quelque chose

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s