Les Femmes qui lisent sont dangereuses

51Kh9Y3jH8L._SX258_BO1,204,203,200_

Les Femmes qui lisent sont dangereuses est un livre documentaire de Laure Adler et Stefan Bollman, qui retrace l’histoire de la lecture féminine au cours des siècles à travers l’art.

Le livre est découpé en 3 parties. Dans la 1e, Laure Adler met en parallèle l’évolution de la perception de la féminité et celle de la lecture chez les femmes. Dans la 2e, Stefan Bollman raconte l’histoire de la lecture féminine à travers l’art. La dernière partie, qui compose le plus gros de l’ouvrage, présente des tableaux, des dessins et des photos représentant des femmes en train de lire et les replace dans leur contexte.

J’ai lu ce livre après l’avoir vu sur la chaîne de Melisende. Malgré son avis mitigé (si vous voulez en savoir plus, je vous conseille d’aller voir sa vidéo à ce sujet), j’étais intriguée, à la fois parce que je me sentais concernée en tant que lectrice et parce que j’ai étudié l’histoire de l’art à la fac, mais jamais sous ce genre de point de vue.

Le livre est très épais, mais rassurez-vous, la part de texte est moindre, car une moitié à peu près est consacrée à des reproductions très soignées d’oeuvres d’art de toutes les époques, des Annonciations du Moyen-Âge à des photos du XXe siècle.

Je dois avouer que le format choisi par les auteurs me laisse assez perplexe. Les textes accompagnant les illustrations sont assez succincts (un peu trop pour certaines) et en disent peu sur les oeuvres. D’autre part, si les textes qui précèdent cette partie proposent quelques vignettes pour illustrer le propos, celles-ci étaient trop petites à mon goût, on ne voyait pas grand chose de ce qu’on était censés voir. J’aurais trouvé plus judicieux de proposer ces oeuvres en grand format au fil du texte et non après, ce qui aurait permis de les rattacher plus facilement aux propos des auteurs.

Pour ce qui est du texte, s’il est intéressant, je l’ai trouvé assez dépassionné, il m’a semblé un peu trop objectif vu le sujet choisi. On a des faits concrets, des explications sur les habitudes des époques citées, quelques titres de livres, mais je n’ai pas senti transparaître dans les mots la moindre passion pour le sujet. Ni pour les livres, ni pour l’art, ni pour le féminisme qui me semblait aller de soi avec un titre de ce genre.

Une lecture instructive, illustrée de magnifiques oeuvres d’art, mais qui n’a pas réussi à me passionner. Dommage, le titre promettait quelque chose d’un peu plus subversif…

***

Les Femmes qui lisent sont Dangereuses. De Laure Adler et Stefan Bollman. Editions Flammarion.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les Femmes qui lisent sont dangereuses

  1. mamzette dit :

    Et ben voilà, des années que j’hésitais à investir dans ce livre, tu viens de me faire économiser, je vais pouvoir faire le plein de Poche à la place 😀

  2. Madame_Love dit :

    Effectivement le titre m’avait semblé assez subversif et je me demandais ce que tu allais en penser. Dommage. En tout cas le style du livre n’est pas pour moi, je n’aime pas trop les explications d’art.
    Il y a aussi un blog qui s’appelle comme ça, c’est pour ça que ta chronique m’a doublement intrigué^^

    • ducotedechezcyan dit :

      Je ne connais pas ce blog, je vais aller voir! 😉
      Pour ce qui est des explications d’art, on ne peut pas dire qu’il y en ait beaucoup, paradoxalement ^^

  3. Ping : Challenge avec moi-même #2 | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Ce que j’ai lu en août | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : Challenge avec moi-même #3 | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s