Mes précieux #4

rose

Mes précieux, ce sont ces livres que je considère comme les trésors de ma bibliothèque. Ces livres coup de coeur ou livres doudous dont je ne vous ai jamais parlé parce que le blog n’existait pas encore lorsque je les ai (re-re-re-re-re-)lus. Et dont je meurs d’envie de parler parce qu’ils sont trop bien!

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une trilogie qui fait rire et qui, donc, fait du bien au moral 🙂

***

Le Grand Livres Gnomes - Terry PratchettLe Grand Livre des Gnomes. 509 pages pour l’édition en Intégrale. Les Camionneurs, tome 1.  192 pages. Les Terrassiers, tome 2. 160 pages. Les Aéronautes, tome 3. 192 pages. De Terry Pratchett. Editions J’ai lu.

De quoi ça parle?

Les gnomes sont de petits êtres mesurant 10 cm de haut et vivant très vite, en marge du monde humain. Parce que son clan a été décimé par les dangers du Dehors, Masklinn entraîne les survivants dans un camion qui les emmènera vers une destination inconnue, avec l’espoir de trouver un meilleur endroit où vivre. C’est ainsi qu’ils débarquent dans le Grand Magasin, où toute une société gnomesque s’est formée sous les rayons et assure sa subsistance en chapardant les ressources de ces gros balourds d’humains. Gros choc des cultures entre les « Dehoreux » et les « Indigéneux », qui ne croient pas à l’existence du Dehors! Pourtant ils vont devoir mettre leurs différences de côté, car le Grand Magasin va être prochainement détruit…

Mon résumé ne rend pas justice à l’imaginaire inépuisable de Terry Pratchett et à l’excellent usage qu’il en a fait ici. Le Grand Livre des Gnomes est une pépite, une petite merveille de l’aventure, du fantastique et de l’humour.

Les points positifs:

Le Grand Livre des Gnomes tome 1 - Terry PratchettL’histoire est à la fois originale, drôlatique et bourrée d’action et de bonnes idées. Les personnages ont une tournure d’esprit pour le moins particulière (je ne verrai plus jamais les seaux à incendie et les nains de jardin de la même façon ^^) et prennent tout au pied de la lettre, ce qui permet à l’auteur de s’en donner à coeur joie avec les jeux de mots, pour le plus grand plaisir du lecteur. Je suis personnellement une grande fan de l’inénarrable Mémé Morkie (Terry Pratchett a un don pour créer des vieilles dames à personnalité… disons, marquante), qui me fait pleurer de rire à chaque relecture. Dans son genre, le Truc (je vous laisserai découvrir l’identité de ce personnage essentiel par vous-mêmes) est assez inoubliable également.

le-grand-livre-des-gnomes,-tome-2---les-terrassiers - Terry PratchettL’auteur manie l’ironie et le sarcasme avec jubilation et se moque de notre société et de ses travers avec beaucoup de justesse. C’est de l’humour anglais dans ce qu’il a de plus ludique, il faut aimer le genre, mais ça n’empêche ni la poésie, ni la délicatesse de certaines idées. Le style est vivant, alerte et ne laisse jamais place à l’ennui. Il y a toujours une petite phrase ou un trait d’esprit pour relever les passages plus contemplatifs. Et l’histoire n’y perd rien en cohérence ou en intérêt, il y a une vraie intrigue qui se développe tout au long des 3 tomes et réussit à surprendre jusqu’à la fin.

Chaque chapitre est précédé d’extraits de la Gnomenclature, en quelque sorte la Bible des Gnomes, qui tease les aventures à venir.

Le-Grand-Livre-des-gnomes-Les-Aeronautes-tome-3_Terry PratchettLes points négatifs:

A ma dernière relecture, j’ai noté une légère incohérence à un moment important du 1er tome, mais rien qui prête réellement à conséquence. Si ça n’avait pas été une énième dégustation, je n’aurais sûrement rien vu.

Je ne suis pas fana de la couverture de l’Intégrale, mais je reconnais que les illustrations habituelles de Josh Kirby, qui figurent sur la plupart des livres de l’auteur, ne m’ont jamais transcendée non plus, bien qu’elles correspondent assez bien à l’univers de Terry Pratchett.

A part un ou 2 passages qui peuvent sembler un peu longs, au moins à la relecture, je ne vois pas d’autre point négatif que celui-là: ça se lit beaucoup trop vite!

Bref, c’est une trilogie que je vous conseille de lire à moins d’être totalement réfractaire au genre (et encore, Pratchett pourrait vous faire changer d’avis). J’avais découvert l’auteur avec De bons Présages,  co-écrit avec Neil Gaiman, mais Le Grand Livre des Gnomes est l’histoire qui m’a rendue accro à sa plume. J’avais tellement ri que j’ai attaqué dans la foulée Les Annales du Disque-Monde (une quarantaine de tomes!), dont il se pourrait que je vous parle bientôt également 😀 D’ici là, n’hésitez pas à dire ce que vous avez pensé de cette trilogie si vous l’avez lue. Et si ce n’est pas encore fait, j’espère vous avoir convaincus de vous lancer 😉

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mes précieux #4

  1. Je le note tout de suite car je suis archi-fan de Terry Pratchett, même si je n’ai lu que les 5 premiers tomes des Annales du Disque-Monde et le one-shot : Le peuple du tapis. J’adore son univers, sa plume et son humour ! Merci pour cet article !

    • ducotedechezcyan dit :

      Ah bien si tu as aimé Le Peuple du Tapis, c’est un peu un pré-Gnomes, donc tu devrais aussi aimer les Gnomes 😉
      Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s