Des BD en pagaille #7

California Dreamin - Penelope BagieuCalifornia Dreamin’. De Pénélope Bagieu. Editions Gallimard. 272 pages.

Cette BD est une biographie de Mama Cass, une des chanteuses du groupe Mamas & Papas. Cass est une jeune femme à la dérive dans l’Amérique des années 1960. Un peu artiste, un peu bohème, beaucoup paumée, elle s’accroche à son rêve de devenir chanteuse et d’être acceptée par les autres.

L’histoire nous est racontée de plusieurs points de vue, par l’entourage de Cass, et nous la montre dans les bons et les mauvais moments, jusqu’à la consécration avec le tube California Dreamin’, qui donne son titre à cette BD. Je connaissais la chanson, mais pas vraiment le groupe qui en est à l’origine. J’ai appris beaucoup de choses sur le milieu musical de l’époque et sur Cass. A côté de ça, l’histoire est assez triste et déprimante, les personnages assez pathétiques.

Le dessin en noir et blanc est très sympa et sert efficacement le propos, mais un peu de couleur aurait été appréciable pour ne pas se faire happer par l’aspect déprimant de cette biographie. Je reste sur un sentiment mitigé après ma lecture: si je reconnais la qualité de cette BD, l’histoire et son ambiance m’ont un peu plombé le moral.

A noter qu’à la fin l’auteure nous propose une playlist pour découvrir la musique des Mamas & Papas.

***

superman--origines-secretes-737487-250-400Superman. Origines secrètes. Scénario de Geoff Johns. Dessin de Gary Frank. Encrage de Jonathan Sibal. Couleur de Brad Anderson. Editions Eaglemoss Collection et DC Comics. 220 pages.

Origines Secrètes est un reboot de l’histoire de Superman et débute avec son enfance à Smaville pour s’achever après ses 1ers combats à Metropolis. Nous retrouvons ici les personnages emblématiques de l’univers de Superman, des Kent à Lana, de Lex Luthor à Loïs Lane.

Je pense que tout le monde connaît les grandes lignes de la mythologie de Superman, mais si ce n’est pas le cas, ce comic permet de la découvrir. Les fans y trouveront quand même leur compte, effet nostalgie oblige.

Les dessins sont très agréables et colorés; il y a un grand souci du détail dans le trait, que ce soit pour les visages des personnages ou les décors. Le dynamisme des graphismes se met au service d’une histoire enlevée et sans temps mort. Une excellente lecture!

***

Pyong Yang BDPyongyang. De Guy Delisle. Editions L’Association, collection Ciboulette. 176 pages.

Le narrateur est envoyé en Corée du Nord pour y travailler sur un dessin animé et découvre une société où l’absurde de la dictature est poussé à l’extrême. Choc des cultures garanti!

Le dessin est simple, mais efficace. Le noir et blanc renforce le côté dérangeant de certaines choses et souligne la différence avec la société occidentale. Le lecteur, comme le narrateur, reste perplexe ou horrifié devant les explications qui complètent les cases. Difficile d’imaginer que des gens vivent réellement de cette façon…

Certaines situations prêtent à sourire tellement elles semblent ridicules, mais dans ce contexte c’est franchement dérangeant, même si le ton est souvent humoristique. Une lecture intéressante et instructive, mais qui ne m’a pas réellement accrochée, que ce soit par le propos ou par les dessins. A lire par curiosité.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Des BD en pagaille #7

  1. Ping : Ce que j’ai lu en mai | Du côté de chez Cyan

  2. Ping : Des BD en pagaille | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.