Némésis

Némésis - Agatha Christie

Némésis. D’Agatha Christie. Editions Club des Masques. 189 pages.

Mr Rafiel lègue à Miss Marple une somme d’argent importante à condition qu’elle résolve un crime vieux de 10 ans. Mais on ne lui fournit aucune information et la vieille dame doit avant tout découvrir quel est ce crime. Là voici qui part à l’aventure, son tricot sous le bras, bien décidée à faire la lumière sur ce mystère.

Après avoir maintenu son héroïne et ses lecteurs dans le noir complet pendant un long moment, Agatha Christie commence à distiller ses indices, d’abord avec parcimonie, puis suffisamment pour permettre de comprendre assez rapidement d’abord quel est le crime, puis, encore plus rapidement, qui est coupable. La résolution de l’énigme par le lecteur est un peu trop facile à mon goût, je préfère quand je me fais retourner le cerveau et que je suis surprise à la fin.

Néanmoins, la lecture est plaisante et l’intrigue beaucoup moins contemplative que ce à quoi les aventures de Miss Marple m’avaient habituée. Ici la vieille dame est plus qu’une simple observatrice peu présente, au contraire, elle est partie prenante de l’enquête du début à la fin et c’est elle qui mène la danse. C’est bien plus amusant comme ça, surtout que Miss Marple est sournoise et rusée et use de tous les stratagèmes à sa portée pour parvenir à ses fins.

Le seul point qui m’a gênée dans ce livre, c’est que de nombreuses considérations sur les femmes sentent à plein nez le machisme condescendant ou l’indignation (trop) vertueuse de vieille femme aigrie et réactionnaire. En moins de 190 pages, l’auteure nous fait la totale, du honteux port du pantalon à la négation du viol. Je dois dire que j’ai trouvé ça particulièrement horripilant.

Au final, une lecture sympathique, qui dévoile un peu trop facilement la solution du mystère et peut agacer la lectrice contemporaine, mais qui fait la part belle à l’enquête et aux personnages.

Challenge Bristish Mysteries

challenge

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Némésis

  1. Madame_Love dit :

    C’est drôle que tu postes cet article au moment où SeaSheperd lance son opération Némésis^^

    Est-ce qu’à force de lire du Agatha Christie tu ne vois pas les ficelles de son écriture ?

    • ducotedechezcyan dit :

      Je n’ai aucune idée de ce qu’est (ou qui?) SeaSheperd, alors la coïncidence est surprenante ^^
      Je n’ai pas l’impression de voir plus les ficelles qu’avant, surtout qu’Agatha Christie est très forte pour détourner ici ce qu’elle a utilisé là. Elle est au moins aussi sournoise que Miss Marple 😆 C’est juste que certains de ses romans sont plus inspirés que d’autres. Parmi les derniers qu’elle a écrit (et Némésis en fait partie), je trouve qu’il est plus facile de deviner la solution…

      • Madame_Love dit :

        Je pense que tu dois connaître sans savoir, c’est une ONG qui a un bateau et qui défend les dauphins et les baleines contre la pêche (http://www.seashepherd.fr)

        Ce n’est pas pour rien que c’est une grande figure de la littérature alors. Avec toutes les histoires qu’elle a écrit je suis étonnée que tu l’a trouve toujours inspiré, c’est super bien !

        • ducotedechezcyan dit :

          Tu as raison, je ne connaissais pas le nom, mais j’en ai entendu parler 😉
          Certains livres d’Agatha Christie sont moins inspirés que d’autres, mais sur la quantité ça semble normal que certains semblent faiblards.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s