Le Cycle du Guerrier de Mars tome 1: La Cité de la Bête

le-cycle-du-guerrier-de-mars_4638

Le Cycle du Guerrier de Mars, Intégrale. Tome 1: La Cité de la Bête. De Michael Moorcock. Editions France Loisirs. 190 pages.

Michael Kane est un scientifique américain qui travaille sur un transmetteur de matière. Au cours d’une expérience qui tourne mal, il se retrouve propulsé sur Mars il y a des millions d’années, bien avant que la race humaine émerge sur Terre. Là il va découvrir des civilisations surprenantes, un monde fabuleux et, surtout, faire la connaissance de Shizala, dont il va tomber éperdument amoureux. Excellent escrimeur, Michael va trouver sa place dans ce nouveau monde en combattant pour la sauver.

Cette série de romans a été écrite par Michael Moorcock sous un pseudonyme dans les années 1960, dans le but avoué de rendre hommage aux initiateurs du genre, Edgar Rice Burroughs en tête. Toute ressemblance ou allusion à Tarzan ou John Carter ne serait dont pas fortuite dans Le Cycle du Guerrier de Mars.

L’auteur, qui écrit ici pour un public d’adolescents (au masculin), ne tombe pourtant pas dans le cliché contemporain de jeunes gens livrés à eux-mêmes face à des dangers que des adultes auraient du mal à surmonter. Au contraire, il fournit à ses lecteurs un modèle d’homme dans la force de l’âge, auxquels ceux-ci pourront malgré tout s’identifier, en aspirant à lui ressembler dans l’avenir ou à vivre le même genre d’aventures. Nous ne parlons pas d’un roman éducatif, cependant, mais bel et bien d’un roman d’aventures, d’action, de SF et de fantasy tout à la fois.

Car l’univers dans lequel notre héros va se retrouver propulsé se réfère à plusieurs genres et, sans nécessiter de longues descriptions, se révèle d’une incroyable richesse. Nous sommes presque immédiatement plongés dans l’action (vu la brièveté de cette 1e aventure, ça s’imposait!) et il n’y aura plus de temps morts jusqu’à la fin.

Le style est très vivant, ne s’embarrasse pas de détails inutiles, mais permet pourtant de s’imaginer sans problème sur Mars avec les protagonistes. De nombreuses scènes de batailles ou de poursuites nous sont proposées et, s’il y a beaucoup de facilités, elles sont généralement justifiées de manière suffisamment convaincantes pour qu’on ne s’attarde pas dessus. De toute façon, on n’en prendrait pas le temps, parce qu’il se passe déjà quelque chose de nouveau ou d’inattendu.

Le seul bémol que j’apporterais à cet avis plutôt positif, c’est que les personnages féminins se limitent à des stéréotypes pas vraiment enthousiasmants (la jeune femme en détresse et la garce) assez typiques de l’époque, d’autant plus quand le public-cible est masculin. On reste cependant dans le tous publics. Si la nudité est la norme dans la société découverte par le héros, lui-même assez cliché dans le rôle du mâle alpha qui se sort de toutes les situations, à aucun moment on ne sombre dans le graveleux ou l’érotique, bien au contraire. L’auteur parle amour et mariage, ce qui pourrait surprendre le lecteur contemporain ^^

J’avais déjà lu les 2 1ers tomes de cette série à l’adolescence et, si le rôle réservé aux femmes dans l’intrigue m’avait déjà passablement agacée, j’avais néanmoins passé un très bon moment avec cette lecture, tout comme ce fut de nouveau le cas aujourd’hui. Un livre qui pourra plaire à une grande variété de lecteurs et que je vous recommande si vous avez envie d’aventures. Dépaysement garanti! 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le Cycle du Guerrier de Mars tome 1: La Cité de la Bête

  1. Madame_Love dit :

    Wah wah wah, tu vend du rêve…enfin presque parce que le côté masculin année 60 ce n’est pas mon genre mais tu dis que ça passe bien, donc je te fais confiance pour le mettre en wishlist^^
    Merci pour la découverte !

  2. Outis dit :

    Je ne connaissais qu’Elric du même auteur, bien que cela touche à la fantasy plus contemporaine. Le cycle de Mars me semble faire parti de son multivers. Et je ne te dis pas merci de faire que ma PAL atteigne Jupiter. 😥

    • ducotedechezcyan dit :

      Tu fais s’allonger ma liste de séries à voir, on est quittes ^^
      Je n’ai pas lu Elric, mais il est dans ma PAL 🙂

      • Outis dit :

        Pour Elric, je dois dire que c’est un univers particulier de la Fantasy.
        Je n’irai pas jusqu’à dire que j’en suis fan, je n’ai pas tout lu, mais surtout, il y a des passages assez originaux pour l’époque et d’autres où je me suis ennuyée.
        Mais pour sa culture générale, il faut en avoir lu au moins un de la série. 😛

        • ducotedechezcyan dit :

          Je suis d’accord avec toi, c’est une série à lire si on aime la fantasy 😉
          Après réflexion, je n’ai pas lu les livres, mais il me semble avoir lu une nouvelle dans cet univers dans mon Anthologie de la Fantasy…

  3. Ping : Le Cycle du Guerrier de Mars tome 3: Les Maîtres de la Fosse | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Sojan | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s