La Lionne

La Lionne - Katherine Scholes

La Lionne. De Katherine Scholes. Editions Belfond, collection Littérature étrangère. 303 pages.

Emma est une chercheuse américaine qui travaille sur les maladies dangereuses, comme sa mère l’a été avant elle. La jeune femme se rend en Tanzanie, pour voir la station de recherche où celle-ci a trouvé la mort des années plus tôt, dans une sorte de pèlerinage. Sur place, elle va rencontrer Daniel, un vétérinaire masaï qui traque le même virus. Ensemble, ils vont se lancer à la recherche d’Angel, une fillette égarée dans le désert.

Je vais commencer par le point positif de ce livre: l’Afrique. La Tanzanie en particulier est un pays que j’aimerais découvrir et La Lionne m’a permis d’en entrevoir une petite partie, à travers les paysages décrits, les animaux croisés par les protagonistes, la cuisine locale ou les quelques traditions évoquées au fil des pages.

Pour le reste, je dois dire que ç’a été pour moi un vrai festival de facepalming…

Pour commencer, l’héroïne de cette histoire est insupportable. Alors son passé lui donne quelques excuses pour son comportement, mais franchement son degré de pénibilité dépasse de très loin la limite acceptable. D’ailleurs, la plupart des personnages, en particulier féminins, ont un comportement complètement débile au moins une fois sur 2. Egoïste, antipathique, bourrée de préjugés, Emma est en plus la plus grande girouette des 2 hémisphères 🙄

A côté de ça, l’auteure n’hésite pas à multiplier les clichés et les grosses ficelles pour permettre à cette idiote d’avoir son happy end bien guimauve, où tout s’arrange pour tout le monde sans aucune difficulté.

Je passerai rapidement sur la condescendance limite puante qu’il y a à faire de l’Afrique un continent « magique » où la raison occidentale laisse place avec émerveillement à des instincts et des intuitions surnaturels.

Pourquoi ai-je lu jusqu’au bout? Je me le demande encore. Syndrome de Stockholm?

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La Lionne

  1. Lol au moins ça a le mérite d’être clair ! J’espère que la lecture suivante sera meilleure 🙂

  2. Audrey dit :

    Du coup, c’est claire : je vais rester loin de ce livre 🙂

  3. Madame_Love dit :

    Dommage… Au moins tu auras eu le côté voyage, gardons le positif 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s