Des BD en pagaille #29

Homicide. Une Année dans les Rues de Baltimore. De Philippe Squazoni, d’après le livre de David Simon. Editions Delcourt. 120 pages. (2016)

Basée sur un livre documentaire écrit par le créateur de la série The Wire, alors journaliste, cette BD décrit le quotidien des policiers d’une grande vile américaine à la fin des années 1980.

Il ne s’agit pas d’une histoire avec une enquête et sa résolution, mais de différentes anecdotes sur le travail des inspecteurs, qu’ils travaillent sur un meurtre ou sur plusieurs. On nous montre leurs démarches, avec plus de commentaires objectifs que de bulles, la politique dont ils sont les victimes, leurs méthodes, etc. Et on se dit que leur vie doit être extrêmement déprimante et insatisfaisante.

Les dessins sont fidèles à ce que présente la couverture. Je ne dirais pas qu’ils sont beaux, mais plutôt qu’ils donnent du réalisme et de la crédibilité au propos. On reste constamment dans un camaïeu de gris, de beiges et autres couleurs neutres, sur lesquelles tranche parfois une couleur plus vive, comme celle des banderoles jaunes qui délimitent les scènes de crime.

J’ai trouvé cette BD sympathique et intéressante, mais je dois avouer que, quelques jours après ma lecture, j’en ai déjà presque tout oublié, à l’exception de l’ambiance qui s’en dégage. A lire par curiosité, mais soyez prévenus qu’il n’y a pas vraiment d’histoire à suivre.

***

La Guerre du Retour contre attaque tome 1. Par Thierry Vivien. Editions Jungle. 192 pages. (2012)

Cette BD rassemble une succession de planches qui parodient La Guerre des Etoiles, avec parfois quelques détours sur d’autres moments cultes de la culture geek.

C’est assez marrant, il y a quelques gags franchement hilarants, mais l’ensemble est trop bourrin pour m’avoir totalement convaincue. Il faut dire que l’humour reste le plus souvent sous la ceinture et que c’est même parfois limite malsain. Certains gags me sont passés au-dessus de la tête, faute de connaître suffisamment bien les univers dont il est question, mais ça reste la plupart du temps facile à suivre même dans ce cas.

Les dessins sont simples, pas très jolis, mais ça fonctionne bien et ça correspond à ce qui est raconté.

Bref, une BD qui me laisse sur un sentiment plus que mitigé. ça manque de subtilité, on reste dans l’humour gras quasiment tout du long. Je ne lirai pas les tomes suivants.

***

Sorcières Sorcières tome 1: Le Mystère du Jeteur de Sort. Scénario de Joris Chamblain. Dessin de Lucile Thibaudier. Editions Kennes. 48 pages. (2014)

A Pamprelune vit une communauté de sorciers et de sorcières, dont font partie Harmonie et Miette, 2 fillettes harcelées par des petites pestes. Mais ces dernières vont être victimes de sortilèges et c’est Harmonie qui va être soupçonnée.

L’histoire  nous est racontée 2 fois, de 2 points de vue différents (je ne vous dirai pas quel est le 2e personnage que nous suivrons, mais j’ai trouvé ça surprenant 😉 ), la seconde partie permettant de raconter en 1er plan une autre histoire.

Les personnages sont mignons, tout est joliment dessiné et très poétique. L’histoire est plutôt amusante et tout s’enchaîne sans temps morts. Bon, c’est avant tout destiné à un public très jeunesse, mais c’est sympa à lire et on tourne les pages le sourire aux lèvres.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Des BD en pagaille #29

  1. vinushka64 dit :

    J’ai acquis Sorcières Sorcières au festival de la BD. J’ai hâte de la lire !

  2. Audrey dit :

    J’ai Sorcières Sorcières dans ma PAL et espère l’apprécier autant que toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s