Les trois Filles de Madame Liang

Les trois Filles de Madame Liang. De Pearl Buck. Editions Le livre de poche. 315 pages. 1969.

Ancienne révolutionnaire, Madame Liang a envoyé ses filles étudier aux Etats-Unis quand la situation en Chine s’est dégradée. Aujourd’hui adultes, Grace, Mercy et Joy, devenues respectivement médecin, musicienne et peintre, doivent faire des choix pour leur avenir: rentrer en Chine ou construire leur vie en Occident?

J’avoue que ma connaissance de l’Histoire chinoise n’est pas assez grande pour préciser à quelle époque exactement se déroule le récit. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on est sous la présidence de Mao et qu’il est question à un moment des mouvements pour les droits civiques aux Etats-Unis. Le livre ayant été publié en 1969 et se déroulant sur plusieurs années, ça vous donne une idée approximative de l’époque.

La période décrite est dangereuse et mouvementée. Madame Liang souhaite que ses filles restent en sécurité aux Etats-Unis, bien qu’elle-même se refuse à quitter la Chine. A travers le personnage de cette vieille dame, l’autrice propose une analyse réaliste et assez pertinente du régime de l’époque à mon avis et souligne la totale méconnaissance qu’ont les Occidentaux du pays et de ses principes. Cet aspect est développé grâce aux personnages des filles de Madame Liang, élevées à l’étranger et totalement inconscientes non seulement des changements, mais aussi du passé, leurs souvenirs idylliques de la Chine, qu’elles ont quittée très jeunes, ne les ayant pas préparées à la réalité.

Mon seul regret concernant cette lecture, c’est que finalement le destin des héroïnes se limite pratiquement à si oui ou non elles vont se mettre en couple et avec qui. L’une d’elle n’évolue qu’à partir du moment où un homme entre dans sa vie… C’est un peu dommage de livrer une analyse aussi fine de la situation en Chine et des moteurs de la Révolution pour se limiter ensuite à ça. De fait, j’ai été un peu déçue par la conclusion.

Pour le reste, c’était une lecture très intéressante. L’autrice a un don pour poser l’ambiance et rendre ses personnages attachants, même quand ils ne sont spécialement sympathiques. Et malgré la brièveté du roman, énormément de sujets passionnants sont abordés. Il y a aussi beaucoup d’émotion et c’est difficile de lâcher le livre quand on est plongé-e dedans.

Je recommande très vivement si le sujet vous intéresse, mais aussi si vous aimez les histoires de famille et les portraits de femmes.

Si vous avez lu ce livre ou s’il vous tente, votre avis m’intéresse, vous savez quoi faire dans les commentaires 😉 Et si vous connaissez d’autres livres sur le même sujet, ça m’intéresse aussi, pensez à partager les titres 🙂

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les trois Filles de Madame Liang

  1. Madame_Love dit :

    Tous les livres dont tu parles de cette auteure ont l’air intéressant ^^
    Je me demande si dans les années 60-70 c’était facile d’être d’origine chinoise aux Etats-Unis ?

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      Je suis contente que ça t’intéresse, ce n’est pas une autrice à la mode sur la blogo/booktubosphère et je trouve que c’est dommage qu’elle soit méconnue…
      Ce livre ne permet pas de se faire une idée précise de la vie des immigrés chinois aux US à cette époque, les personnages appartenant à un milieu assez favorisé, alors je ne sais pas trop, mais ce serait intéressant de lire à ce sujet aussi 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.