Feu et Sang

Feu et Sang, Intégrale tome 1. Les Origines du Trône de Fer. De G.R.R. Martin. Illustrations de Doug Wheatley. Editions Pygmalion, collection Fantasy. 992 pages. 2018.

Trois siècles avant les évènements racontés dans Le Trône de Fer, Aegon le Conquérant s’empare des sept royaumes de Westeros à l’aide de ses soeurs et de leurs dragons.

Le récit est présenté comme un livre sur l’Histoire de Westeros, racontée successivement par deux mestres « retranscrits par G.R.R. Martin ». Les prétendus auteurs citent donc régulièrement leurs sources, eux-mêmes écrivant longtemps après les faits relatés. Parfois ils mettent en doute les témoignages sur lesquels ils s’appuient, d’autres fois ils explorent diverses possibilités et font des déductions sur ce qui est le plus probable, d’autres encore ils avouent qu’ils ne savent pas ce qui s’est réellement passé ou pourquoi tel ou tel personnage a pris telle ou telle décision.

J’ai trouvé cette façon de présenter les choses plutôt ingénieuse. C’est un bon moyen de nous raconter trois siècles d’Histoire sans avoir besoin de beaucoup de tomes (vu que l’auteur peine à terminer la saga principale, c’est un bon plan de ne pas se lancer dans un autre long truc). J’ai vu que certains lecteurs n’avaient pas apprécié le format parce qu’ils trouvaient que c’était fastidieux à lire et que ça ne permettait pas de s’attacher aux personnages. Du coup je partais avec pas  mal d’appréhensions et en fait j’ai trouvé que c’était extrêmement facile à lire, très fluide et très vivant, et je n’ai eu aucun mal à m’intéresser aux protagonistes. Je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis beaucoup attachée à eux, par contre, parce que la plupart sont des meurtriers de masse 😆 Mais j’avais envie de savoir ce qui allait se passer, s’ils allaient parvenir à leurs fins et s’ils survivraient aux évènements.

On apprend énormément de choses sur Westeros et Essos, sur les différents royaumes qui ont fini par former les Sept Couronnes et sur les autres régions du monde connu, sur les particularités de leurs peuples, sur les liens entre eux, et, bien sûr, sur leur Histoire. Bon, ça se résume beaucoup à faire la guerre et à convoiter le pouvoir, comme dans la réalité, quoi. J’ai aussi trouvé que cette lecture permettait de mieux cerner les inspirations de G.R.R. Martin, qu’elles soient littéraires ou historiques et c’était très intéressant.

Malgré le format, il y a beaucoup d’action et de dialogues, même si l’effet n’est pas le même que dans la série principale: on ne peut pas réellement être dans la tête des personnages. Les mestres qui relatent les faits ne peuvent que faire des suppositions plus ou moins éclairées. Mais pour moi ça a bien fonctionné. Cette lecture permet également d’apporter un éclairage différent sur la série principale et de préciser pas mal d’éléments, le tout en restant concentrés essentiellement sur la famille Targaryen.

Le seul point négatif que j’ai à souligner est que les épisodes concernant la Danse des Dragons étaient assez longs et, au bout d’un moment, un peu répétitifs. J’ai été contente quand on est enfin passé à autre chose. Sinon, il y a abondance de lieux et de personnages qu’on peut parfois confondre les uns avec les autres, et ce d’autant plus facilement que les alliés d’un jour sont les ennemis du lendemain et les alliés du surlendemain. Mais c’est déjà le cas dans Le Trône de Fer, j’y suis habituée et ça ne m’a pas dérangée.

Je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les éditions de ce livre, mais la mienne est illustrée. J’ai beaucoup aimé les dessins, même si une ou deux fois j’ai trouvé que les représentations des personnages ne correspondaient pas à la description qui en était faite (par exemple, une des protagonistes est décrite comme en surpoids, plusieurs mentions sont faites de sa propension à grossir au fil des ans, mais le dessin montre une femme avec peu de formes). Les dessins de dragons sont nombreux et très réussis. Quel que soit le sujet, il y a beaucoup de détails, que ce soit dans l’habillement des personnages ou l’architecture.

Bref, j’ai passé un excellent moment de lecture, j’ai pris de temps de savourer chacune de ses presque mille pages. Je pense quand même que le livre présente peu d’intérêt si vous ne connaissez pas du tout l’univers Game of Thrones et je vous déconseille de commencer par ça si vous n’avez pas lu la saga principale.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Feu et Sang

  1. Madame_Love dit :

    Je n’ai lu que le tome 1 du Trône de Fer, du coup le chemin va être long d’ici à ce que je la finisse. Ça ne me fait pas très envie le format, tu as l’air enthousiaste mais pour moi j’ai un doute.

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      J’avais des doutes aussi avant de me lancer dans cette lecture, surtout que j’avais entendu beaucoup de gens dire que c’était une lecture fastidieuse. Et en fait, pas du tout, j’ai trouvé ça super fluide et très palpitant 🙂
      En n’étant qu’au tome 1, au moins tu ne trouveras pas le temps trop long d’ici la publication du tome 6 ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.