Mon petit doigt m’a dit

Mon petit doigt m’a dit. D’Agatha Christie. Editions Club des Masques. 252 pages. (1968)

Suite au décès d’une vieille tante, Tommy et Tuppence Beresford héritent d’un tableau représentant une maison. Persuadée d’avoir déjà vu cette maison quelque part et plus persuadée encore que la précédente propriétaire du tableau court un grave danger, Tuppence va mener l’enquête.

Exit Hercule Poirot et Miss Marple, nous retrouvons ici Tommy et Tuppence Beresford, un vieux couple gentiment allumé au passé d’espions et de détectives privés. Si vous n’avez jamais lu une de leurs aventures, peut-être les connaissez-vous malgré tout grâce aux adaptations ciné avec Catherine Frot et André Dussolier?

J’avais déjà lu une aventure de Tommy et Tuppence il y a longtemps (et j’avoue que je ne me souviens pas laquelle), mais aussi vu un de ces films, aussi les personnages m’étaient un peu familiers. Heureusement, parce que je crois que, si ça n’avait pas été le cas, j’aurais eu un peu de mal à entrer dans l’histoire; j’étais un peu déstabilisée de ne pas retrouver Poirot ou Miss Marple (je ne lis plus les résumés des livres d’Agatha Christie, je m’y plonge en toute confiance).

L’intrigue démarre assez doucement et laisse le temps de s’habituer aux 2 héros et à leur tournure d’esprit parfois un peu loufoque. Une fois entrée dans le vif du sujet, l’auteure nous fournit de quoi cogiter et tenter de démêler le vrai du faux parmi la montagne d’informations qu’elle dissémine au fil des chapitres. Ce fut encore en vain en ce qui me concerne, car je n’ai pas réussi à deviner le fin mot de l’histoire avant qu’il soit expliqué à la fin.

Une lecture plaisante, parfaite pour lire sur une chaise longue sous un parasol avec une boisson fraîche.

Vous l’avez lu? Est-ce que vous aviez résolu l’énigme? 😉

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Mon petit doigt m’a dit

  1. spacefilou dit :

    « Etait-ce votre pauvre enfant? » (enfin, si je me souviens bien, l’affaire démarre par une phrase de ce genre ^^ et la vieille dame qui la prononce apparait brièvement dans deux autres livres d’Agatha Christie, chaque fois en posant cette question. ) .
    Je n’avais pas démêlé l’affaire si je me rappelle bien (ça fait un bail que je l’ai lu) mais j’étais totalement tombée sous le charme de ce couple un peu loufoque, comme tu dis. ce sont les personnages récurrents les plus « improbables » d’Agatha ( Mr Quinn mis à part peut-être) et je les aime beaucoup. Le film est fidèle à l’esprit des personnages mais l’intrigue est modifiée, par contre, si mes souvenirs sont bons.

    • ducotedechezcyan dit :

      Tu as bonne mémoire 😉
      La fameuse phrase m’a fait penser à une autre dans Doctor Who (« Are you my mummy? »), bonjour l’association d’idées ^^
      Je n’ai pas vu ce film-là, mais j’ai dû en voir 2 de cette série dont je garde un souvenir plutôt positif, même si je ne me rappelle pas vraiment de leurs intrigues.

  2. Audrey dit :

    J’avais bien aimé les adaptations 🙂

  3. Ping : Un meurtre est-il facile? | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s