Les Héritiers

Les nouvelles Aventures d’Arsène Lupin tome 1: Les Héritiers. De Benoît Abtey et Pierre Deschodt. Editions XO. 351 pages. 2015.

Sous les traits d’un aristocrate philanthrope, Arsène Lupin se retrouve mêlé à un scandale politico-financier, que certains aimeraient bien lui coller sur le dos.

C’est la 2e réécriture d’Arsène Lupin que je lis. La première (La nouvelle Vie d’Arsène Lupin) m’avait laissée assez indifférente, celle-ci ne m’a pas vraiment convaincue non plus.

On croule sous les personnages aux traits lupinesques pour donner des adversaires à notre héros, mais bien sûr aucun n’est à la hauteur, alors à quoi bon? Induire les lecteurs en erreur sur qui est qui? Même pas, vu leurs agissements. Encore que Lupin lui-même ne se ressemble pas tant que ça. Les auteurs se donnent du mal pour coller au modèle, mais j’ai eu l’impression qu’on restait en surface, que c’était juste un vernis sur un personnage sans beaucoup d’épaisseur.

En fait, on croule sous les personnages, même non lupinesques. Il y en a tellement que parfois je ne savais plus trop qui était qui et pour être honnête je m’en fichais un peu. Pourtant ce n’est pas faute de nous donner des renseignements sur eux. A une occasion, on remonte même jusqu’au 13e siècle pour l’un d’entre eux… qui ne servira vaguement à quelque chose que dans un bref chapitre. Alors avait-on vraiment besoin de remonter si loin dans sa généalogie?

Pour ce qui est de l’histoire, on a en vrac: des triangles amoureux, des conjurations, de la politique, des fusillades, des plans compliqués, des morts, etc. Beaucoup d’éléments se mêlent au point que ça m’a semblé parfois embrouillé. J’avais la sensation que des épisodes sans rapport entre eux étaient collés les uns aux autres. J’imagine que le but était que je me sente épatée par les révélations finales. En fait, arrivée là, j’étais surtout contente d’en avoir fini avec cette lecture. En plus, l’épilogue appelle une suite, qui ne semble pas avoir été publiée, mais que je n’aurais pas eu envie de lire de toute façon.

Pour les points positifs, la plume est assez fluide et les pages se tournent facilement.

Un gros flop pour moi. Et la confirmation que rien ne vaut l’original.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Les Héritiers

  1. C’est dommage, ça me faisait bien envie.

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      A moi aussi, je suis d’autant plus déçue de ne pas avoir apprécié…
      Tu as lu d’autres réécriture d’Arsène Lupin qui vaudraient la peine que j’aille voir?

      J'aime

  2. cassie dit :

    la majeure partie du temps, rien ne vaut l’original, je me rappelle avoir lu une « suite » au comte de monte cristo, mais quelle horreur ce fut!!!

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      C’est vrai qu’on sort rarement satisfait-e-s de ce genre de lecture… Je me demande pourquoi je m’obstine ^^
      C’est quoi le titre de cette suite, que je l’évite? 😆

      J'aime

  3. Ping : Ce que j’ai lu en février | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Les Aventures extraordinaires d’Arsène Lupin | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.