La Guerre et la Paix tome 2

La Guerre et la Paix tome 2. De Léon Tolstoï. Editions Marabout (Géant). 668 pages. 1865-1869.

Mon avis sur le tome 1 est ICI.

Suite aux évènements du 1er tome, nous retrouvons les personnages alors que Napoléon est sur le point d’envahir la Russie.

Il m’a fallu pas moins de 2 ans et demi pour me décider à sortir ce livre de ma PAL… Pas que l’histoire m’ait donné du mal dans le premier tome, mais je savais que je m’engageais dans une lecture fastidieuse à cause de cette édition: la mise en page est très dense, pour une police de caractères minuscule. Quand on lit une histoire qui demande déjà de la concentration à cause du nombre de personnages impliqués et des ressemblances entre leurs noms, ça ne facilite pas vraiment la lecture…

Malgré tout, je voulais absolument terminer cette histoire avant de me lancer dans un autre roman de l’auteur (je viens d’acquérir les deux tomes d’Anna Karénine). Avoir laissé passer autant de temps depuis le 1er tome n’était pas vraiment une bonne idée, mais j’ai finalement réussi à raccrocher les wagons, bien que j’aie eu du mal à resituer certains personnages. Au final, suivre l’intrigue ne m’a pas posé de gros problèmes.

Ce qui a été compliqué, c’est de m’intéresser aux innombrables coupures que Tolstoï fait dans la narration pour nous donner son avis sur la guerre et ses stratégies ou sur la religion. Cet aspect était déjà présent dans le 1er tome, mais dans une moindre mesure. L’auteur explique dans la postface que ce parti-pris est volontaire et que, d’autre part, il a volontairement passé sous silence certains aspects de la société russe. Je dois avouer qu’après 200 ou 300 pages de ce traitement de l’histoire, j’ai lu en diagonale toutes ces considérations critiques, que j’ai trouvées particulièrement insupportables: si je veux lire une critique historique, je me dirige vers un essai et pas un roman.

Pour ce qui est de l’intrigue en elle-même, je l’ai plutôt appréciée. Dans l’ensemble, les personnages sont attachants ou suffisamment intéressants pour qu’on ait envie de savoir ce qui va leur arriver. J’ai été surprise du sort réservé par l’auteur à certains, mais vu le contexte, on ne pouvait pas s’attendre à ce que tout le monde survive, surtout que certains se conduisaient comme des crétins inconscients ^^

Une lecture en demi-teinte, mais qui m’a permis de me défaire de mon appréhension envers les classiques de la littérature russe. Si vous comptez le lire, je vous conseille cependant de choisir une édition qui offre un bon confort de lecture, la mienne a été une vraie purge à déchiffrer.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La Guerre et la Paix tome 2

  1. J’ai aussi été étonnée que dans ce deuxième tome, l’histoire et le destin des personnages passent finalement au second plan pour des considérations autour de la guerre, de l’histoire, de la manière de l’écrire… Ce n’était pas inintéressant, mais c’est vrai que j’avais plus envie de savoir ce qui allait arriver aux personnages que j’ai appris à aimer dans le premier tome. Après, le coup de coeur n’était pas loin et je suis toujours aussi fan de la littérature russe.

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      Oui c’était plutôt déstabilisant ^^
      Je lis assez peu de littérature russe, parce que jusqu’ici j’en ai peu rencontré qui me plaise réellement. Si tu en as à conseiller (qui ne soient pas de gros pavés), ça m’intéresse 😉

      J'aime

  2. Ah, je comprends la lecture en 1 mois.
    Pour Tolstoï l’Histoire est intriqué avec les histoires de chacune et chacun. Pour ressentir cette vague de fond, on passe du cœur des personnes aux grand événements que cela dessine. Et au sens que cela finis par prendre, avant de retourner au cœur des personnes, ceux resté vivant après l’événement !
    Mais en creux de tout cela, non écrit vibre une petite voix spirituelle. C’est toute l’âme Russe qui vibre sous la plume de cet auteur. Qui s’est construit aussi dans sa relation si particulière avec son épouse.

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      Que c’est joliment dit 😉
      Pour être honnête, cet auteur me faisait un peu peur et au final je n’ai pas trouvé qu’il était difficile d’accès. Je me suis juste parfois un peu ennuyée ^^ J’ai Anna Karenine dans ma PAL, je pense le lire dans un avenir proche 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.