Les Roses de la Nuit

Une Enquête d’Erlendur tome 2: Les Roses de la Nuit. D’Arnaldur Indridason. Editions Points. 288 pages. 1998.

Le cadavre d’une jeune fille est retrouvé sur la tombe d’un héros de l’indépendance islandaise. L’équipe d’Erlendur est chargée de l’enquête.

Je n’avais pas lu le tome 1 de la série, mais ça n’a pas gêné ma lecture. Les éléments du passé des personnages sont suffisamment détaillés ici pour qu’on puisse suivre sans problème et le meurtre dont il est question n’a pas de rapport avec l’enquête précédente. Donc a priori vous pouvez lire celui-ci comme un one shot, comme je l’ai fait.

On est dans une enquête pour meurtre assez classique: les policiers étudient la scène du crime, interrogent les témoins, creusent le passé de la victime. ça n’a rien d’inédit, ça fonctionne sans être particulièrement palpitant. On plonge un peu dans le milieu de la drogue et de la prostitution, si ce n’est pas un genre de contexte qui vous plaît, ce livre n’est pas pour vous.

En ce qui me concerne, je n’ai pas été tellement emportée par cette lecture. Je n’ai pas particulièrement apprécié les personnages et, si la lenteur ne m’a pas posé problème, je ne me suis pas sentie réellement investie dans ce qui se passait. Au point que trois semaines seulement après avoir refermé ce livre, je n’ai quasiment aucun souvenir de son contenu: j’ai dû aller vérifier le résumé pour pouvoir rédiger ce billet… Ce qui m’a plu, c’est qu’on apprend des choses sur l’Islande et son Histoire. Pour le reste, ce n’était pas tellement mémorable et ça ressemblait trop à d’autres romans du même genre pour me marquer.

Un livre dont j’ai apprécié le contexte islandais, mais dont j’ai déjà oublié presque tout le reste.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Roses de la Nuit

  1. Du coup, je crois que je vais passer mon tour même si ça doit être sympa d’apprendre des choses sur l’Islande, un pays plus que discret sur la scène internationale…

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Les Fantômes de Reykjavik | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.