Les Disparues de Shanghaï

Les Disparues de Shanghaï - Peter May

Les Disparues de Shanghaï est un roman policier de Peter May et le 3e tome de la série Beijing, dont les héros sont l’inspecteur chinois Li Yan et la légiste américaine Margaret Campbell.

Au cours de l’inauguration d’un chantier à Shanghaï, des morceaux de cadavres sont découverts. A cause de la similitude avec une affaire non-résolue de Pékin, les autorités shanghaïennes demandent l’assistance de l’inspecteur Li, qui avait été chargé de l’enquête. Celui-ci fait à son tour appel au Dr Campbell pour ses compétences scientifiques, bien que leur relation personnelle agitée leur pose à tous les deux problème. La présence entre eux de Mei Ling, une inspectrice chargée de collaborer avec Li, n’arrange pas les choses et complique l’enquête.

La première chose que j’ai envie de dire sur ce livre est: yeurk! La découverte dans le 1er chapitre des morceaux de cadavres en décomposition est particulièrement répugnante (encore que comme elle punit un vilain banquier profiteur, ça peut aussi prêter à sourire ^^). Et s’agissant d’un livre dont une légiste est un personnage principal, sachez que les descriptions de cadavres et d’autopsies ne sont pas édulcorées.

L’enquête en elle-même est plutôt bien menée et tient compte du système politique et hiérarchique chinois, ce qui est un point fort de cette série. Et l’aspect scientifique, donc, tient une place importante dans l’intrigue.

Comme dans le tome précédent, Li et Margaret jouent à « je-t’aime-moi-non-plus », avec cette fois encore une tierce personne en guise d’obstacle qui fait resurgir leurs dissensions. Bon, les atermoiements amoureux qui traînent en longueur, ça me gave un peu. Li se comporte comme un crétin et Margaret comme une idiote; Mei Ling ne tient pas non plus le beau rôle dans l’affaire. En bref, j’avais envie de coller des baffes à tout ce petit monde et de leur dire de se concentrer sur leur enquête au lieu de nous bassiner avec leurs salades. Heureusement quelques personnages secondaires apportent une bouffée d’air frais dans ce triangle amoureux étouffant. Quant aux suspects, ils sont flippants et répugnants à souhait.

Le style est agréable, mais n’a rien d’extraordinaire. Il est dépourvu de fioritures inutiles et se met au service du récit. Le lecteur occidental appréciera le dépaysement apporté par la description des lieux et coutumes chinois. L’accent est régulièrement mis sur le choc des cultures, non seulement entre Margaret et la Chine, mais aussi entre Pékin et Shanghaï, ce qui rend le récit d’autant plus intéressant et nous immerge dans l’ambiance de l’enquête et du lieu où elle se déroule.

La résolution de l’intrigue est un peu longue compte tenu des éléments fournis par l’auteur, mais permet de mettre l’accent sur la différence entre découvrir le coupable d’un crime et rassembler les preuves qui permettent de prouver sa culpabilité. La conclusion malheureusement ne permet pas d’en apprendre beaucoup sur les personnes réellement impliquées et les choses se dénouent un peu trop rapidement à mon goût, compte tenu des longueurs dues aux histoires de coeur des protagonistes.

Dans l’ensemble Les Disparues de Shanghaï reste une bonne lecture malgré ses défauts. Le suspense est maintenu jusqu’à la fin et le livre se dévore rapidement. A lire si vous aimez le genre, mais il est indispensable de lire les tomes dans l’ordre pour suivre l’évolution de la relation des personnages principaux et comprendre leurs motivations.

***

Les Disparues de Shanghaï. Beijing tome 3. De Peter May. Editions France Loisirs. 472 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les Disparues de Shanghaï

  1. mamzette dit :

    « Le crétin et l’idiote se prennent des baffes ». Si tu l’écris, je te jure que je l’achète.

  2. Ping : Ce que j’ai lu en décembre et janvier | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s