Des BD en pagaille #2

J’ai lu beaucoup de BD ces derniers temps dont je n’avais pas encore pris le temps de parler, faute d’avoir beaucoup à dire à leur sujet. Petit récap!

ob_a0f013_anne-frank-au-pays-du-manga-couvertureAnne Frank au Pays du Manga. D’Alain Lewkowicz, Vincent Bourgeau, Marc Sainsauve et Herminien Ogawa. Editions Les Arènes / Arte. 95 pages.

Une équipe de reporters part au Japon pour y travailler sur l’engouement des Japonais pour l’histoire d’Anne Frank. Ils y découvrent beaucoup de choses inattendues, par ex que la plupart des gens apprennent l’Histoire dans les mangas, y compris les hommes politiques. Anne Frank fait partie de ces personnages emblématiques qui font vendre les mangas, mais c’est aussi le cas d’Hitler, entre autres. Enorme choc culturel pour les reporters, mais aussi pour les lecteurs.

Les dessins en noir et blanc sont sobres et efficaces, jouent sur la mise en page et les contrastes pour raconter l’histoire. A la fin des chapitres, des QRCodes et des liens internet permettent d’approfondir la lecture. Un livret de photos complète l’ensemble.

Une BD assez innovante pour un sujet intéressant. Il m’a manqué cependant une accroche émotionnelle pour réellement adhérer au concept.

***

9782723406413g1 9782723414586g1

Sambre. Tome 1 Plus ne m’est rien… Tome 2 Je sais que tu viendras. D’Yslaire. Editions Glénat. 49 et 48 pages.

France, milieu du 19e siècle. A la mort du patriarche, les Sambre partent à la dérive. Sur fond de secrets de famille, la mère sombre dans la débauche, la fille dans la folie et le fils dans les bras d’une sauvageonne. Les dessins, mis en valeur par des couleurs magnifiques, se mettent au service d’une histoire de folie et de mort terriblement glauque.

Trop glauque pour moi, même si la qualité de l’histoire et des dessins est indéniable. Si vous rêvez de papillons et de licornes, vous pouvez passer votre chemin. Si vous êtes fans des Hauts de Hurlevent ou autres Lady Tara Cornwall, vous allez adorer 😉

***

Batman-tome2La Nuit des Hiboux. La Cour des Hiboux tome 2. Scénario de Scott Snyder et James Tynion IV. Dessins de Greg Capullo, Rafael Albuquerque, Jason Fabok, Becky Cloonan et Andy Clarke. Editions Eaglemoss Collections / DC Comics. 206 pages.

Suite aux évènements du 1er tome, Batman approfondit ses investigations sur la Cour des Hiboux et plonge dans le passé de sa famille. Difficile de croire que c’était possible, mais ces nouveaux chapitres de l’histoire de Batman nous font plonger dans encore plus de noirceur et nous ramènent aux sources de la naissance du héros.

Les dessins sont toujours aussi superbes, mais, à cause du nombre de dessinateurs, manquent un peu d’unité à mon goût. Passer d’un style à l’autre m’a un peu dérangée, même si j’ai apprécié tous ces styles. L’histoire pâtit de quelques longueurs et est ici également moins linéaire que dans le 1er tome, que j’ai préféré à celui-ci. Une bonne lecture malgré tout.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s