Des BD en pagaille

Parce que j’ai lu beaucoup de BD dernièrement et que j’ai pris beaucoup de retard dans la rédaction de mes billets, j’ai décidé de faire un tir groupé et de vous présenter plusieurs albums à la fois. Vous me direz si ce format vous convient ou si vous préférez 1 BD = 1 billet 😉

clochette-au-pays-des-merveilles-519788-250-400Clochette au Pays des Merveilles. Tome 0 (?). De Crisse et Pena. Editions Le Lombard. 46 pages + un livret making-of.

A la recherche de Peter Pan, la fée Clochette se retrouve par accident au Pays des Merveilles, privée de ses pouvoirs. Avec l’aide d’Alice et d’une galerie de personnages tirée de l’oeuvre de Lewis Carroll et de quelques autres, elle va tenter de retrouver son propre univers. Au fil des rencontres, elle vivra quelques aventures inédites.

L’histoire est originale et sympathique, mais elle aussi très trop courte et aurait mérité d’être davantage développée, d’autant plus qu’elle se termine sur un cliffhanger qui appelle nécessairement une suite (j’ai cherché et n’ai pas trouvé trace d’un tome 2 pour l’instant, même en projet; si vous avez des infos, n’hésitez pas à les partager 😉 ). La vraie réussite de cette album réside dans ses dessins et sa mise en couleur. Les décors de Pena sont somptueux, débordant de poésie et d’onirisme. Les personnages dessinés par Crisse sont typiques de son style habituel, avec ses femmes au physique très voluptueux et au look un peu trop sexy (à la limite de la vulgarité, même, quand elles prennent certaines poses).

Une BD qui a su me séduire à la fois pour son contenu et pour son magnifique travail éditorial, mais qui m’a laissée sur ma faim de par sa brièveté.

***

espace_upload_55e877f89393e_divers_espace_upload_55e877a8a66c5_divers_MoiVivantVousNaurezJamaisDePause_07032009_230922Moi vivant, vous n’aurez jamais de Pauses, ou comment j’ai cru devenir Libraire. De Leslie Plée. Editions Jean-Claude Gawsewitch. 95 pages.

Leslie emménage avec son copain dans une nouvelle ville et décroche son 1er job au rayon livres d’une « grande surface culturelle ». Elle nous raconte ici, sous forme d’anecdotes, son quotidien dans le monde absurde de la vente, où l’individu est ravalé au rang d’outil et traité inhumainement par un système assez surréaliste.

J’ai retrouvé avec plaisir l’univers de Leslie Plée, découvert dernièrement avec L’Effet Kiss pas Cool. Le dessin est simple, mais agréable et nous plonge facilement dans les petites histoires de l’auteure. Le sujet est malheureusement d’actualité et encore plus malheureusement les conditions de travail décrites par Leslie sont plus que crédibles. Certaines scénettes prêtent un peu à sourire malgré le thème, car c’est tellement absurde qu’on se demande comment ça peut réellement exister.

Une lecture très sympa, même si j’ai préféré L’Effet Kiss pas Cool.

***

914+oVOhiFL._SL1500_Batman. La Cour des Hiboux tome 1. De Scott Snyder et Greg Capullo. Editions Eaglemoss Collections et DC Comics.

Suite à la découverte d’un corps effroyablement torturé, Batman enquête sur un mystérieux tueur au costume de hibou qui a promis de tuer Bruce Wayne. Ses investigations le conduiront à affronter la mystérieuse Cour des Hiboux, dont le nom apparaît dans une comptine.

L’intrigue démarre un peu laborieusement à mon goût, mais une fois lancée, c’est assez haletant et intriguant pour ne plus lâcher l’album. Les névroses et les obsessions du héros sont au coeur du récit, ce qui rend l’histoire d’autant plus intéressante. L’ensemble est mis en valeur par de très beaux dessins et des idées de narration très originales qui jouent sur la mise en page pour faire ressentir au lecteur l’égarement de Batman. L’alternance lumière/ombre est comme toujours utilisée judicieusement pour accentuer les effets d’ambiance typiques de Batman.

Une bonne lecture qui m’incite à me plonger très vite dans le tome 2 malgré son démarrage un peu difficile.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Des BD en pagaille

  1. Madame_Love dit :

    Mon seul conseil serait de faire comme tu le désir^^
    De mon point de vue j’ai l’impression qu’avec une BD par chronique tu t’étale plus sur le sujet et j’apprécie ça. Après bien sûr, tu peux être aussi intéressante que concise et puis sa laisse le choix du commentaire au lecteur. Pour ma part la première BD ne m’intéresse pas trop mais je commenterai bien la seconde^^

    D’ailleurs, en parlant de ça, ça me donne envie de découvrir Leslie Plée, suite à ta précédente chronique je suis allée sur son blog et j’ai bien aimé ce qu’elle proposait.

    • ducotedechezcyan dit :

      L’avantage de consacrer un billet entier à une BD, c’est effectivement de développer davantage 😉 Mais je dois reconnaître que je n’ai pas grand chose à dire sur certaines, alors peut-être que faire un mix des 2 serait pas mal: un billet complet pour une BD sur laquelle il y a beaucoup à dire, un billet partagé pour celles qui n’appellent pas de longs commentaires… Je vais y réfléchir!
      Je suis contente de t’avoir donné envie de découvrir le travail de Leslie Plée, je trouve que c’est une auteure qui mériterait d’être plus connue 🙂

  2. Ping : Des BD en pagaille #2 | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s