La Magie du Rangement

la-magie-du-rangement Marie Kondo

La Magie du Rangement. De Marie Kondo. Editions Pocket. 231 pages.

Ce livre est un guide pratique proposant des solutions de rangements pour garder sa maison toujours rangée.

Il ne me serait jamais venu à l’idée de lire La Magie du Rangement, si une de mes amies (la même qui m’avait prêté Se simplifier la vie, je me demande si je dois y voir des allusions cachées ^^) n’avait pas insisté pour me le prêter. Elle n’a pas hésité à qualifier ce livre de « bible du rangement », « d’indispensable »… Je ne suis pas une maniaque du rangement, je pense qu’un véritable foyer nécessite un minimum de désordre pour être vivant et chaleureux; je ne suis pas non plus spécialement bordélique, j’aime avoir un appartement « propre » visuellement, qui ne soit pas encombré et où il est facile de trouver les objets dont on a besoin. Dans un sens comme dans l’autre, je n’aime pas les extrêmes, je suis adepte de la modération en toute chose 🙂

Donc je ne me sentais pas vraiment concernée par le contenu de ce livre, mais mon amie était enthousiaste et, comme mon logement est assez petit, je me suis dit que ça valait la peine de lire cet ouvrage. L’idée était d’en retirer quelques astuces de rangement auxquelles je n’aurais pas pensé toute seule.

Des astuces, j’en ai trouvé dans les explications de Marie Kondo (je valide notamment le rangement « à la verticale » pour le linge et les vêtements, hyper pratique pour voir d’un coup d’oeil le contenu de mes tiroirs), mais je dois dire que le reste ne m’a absolument pas convaincue. Je passerai sur ce que l’auteure raconte de son obsession pour le rangement (si ce qu’elle dit est vrai, son cas relève de la psychiatrie à mon avis ^^) qui ne présente que peu d’intérêt, voire aucun: déjà presque un tiers du livre à enlever ou au moins qui aurait pu tenir en un court paragraphe. Surtout qu’il y a énormément de répétitions.

Ensuite, il faut tenir compte du fait que l’auteure est japonaise, que ses expériences de vie et son environnement n’ont absolument rien à voir avec celui d’une famille française basique: combien de logements dans notre pays ressemblent aux minuscules appartements nippons avec leurs placards intégrés et leur mobilier minimaliste? Au niveau des papiers administratifs également, ce que Marie Kondo explique dans ce livre n’est pas applicable. Attention si vous suivez ses conseils, la loi française vous oblige à conserver certains documents pendant un laps de temps assez long! Bref, c’est très bien de la part d’un éditeur de vouloir publier ce genre de livres en français, mais la moindre des choses est de réellement l’adapter à notre mode de vie pour qu’il soit réellement utile à un maximum de lecteurs!

Autre point négatif selon moi: l’auteure conseille de faire un nettoyage par le vide en jetant une grande partie de nos biens. Pour le zéro déchet, on repassera. Sans parler de l’aspect économique évidemment. Je n’ai pas vraiment d’opinion sur son conseil de faire son choix en prenant chaque objet en main pour déterminer s’il nous donne de la joie. Ce n’est pas un conseil que j’appliquerais personnellement, mais pourquoi pas, c’est un critère comme un autre. Il faut juste avoir du temps à perdre pour se lancer dans cette démarche.

Pour finir, je vais vous parler de l’aspect de ce livre qui m’a fait poursuivre ma lecture jusqu’à la fin malgré mon manque d’intérêt pour 90% du contenu: c’est le côté complètement surréaliste de l’affaire. Voilà une femme qui est tellement obsédée par le rangement, à l’en croire, qu’elle ne fait que ça depuis l’âge de 5 ans (!), dont le logement doit être quasiment vide et qui dit merci à ses chaussures ou à son sac à main tous les soirs. Vous vous voyez caresser vos vêtements pour qu’ils sachent que vous les aimez? Remercier votre chaise d’avoir accueilli votre postérieur pendant que vous travailliez? Saluer votre maison en rentrant chez vous le soir? Marie Kondo, elle, va jusqu’à s’agenouiller pour parler au logement des clients chez qui elle se rend… Par moments, j’avais l’impression de lire de la mauvaise science-fiction 😆

Bref, je sais que beaucoup de personnes disent que ce livre a changé leur vie. Comment dire… C’est incompréhensible pour moi. Oui, il y a de bonnes astuces de rangement, mais elles sont noyées dans un fatras de considérations auto-promotionnelles ou qui semblent avoir été écrites sous influence d’hallucinogènes…

Si vous avez lu ou comptez lire ce livre, votre avis m’intéresse, parce que j’avoue que les critiques hyper élogieuses que j’ai vues me dépassent.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La Magie du Rangement

  1. vinushka64 dit :

    Merci chaussures de me porter au travail, merci ordinateur de me permettre d’aller sur internet, merci ma PAL pour me donner le choix (ouais c’est le bazar mais en joie^^ cela dit j’en donne/vend par période). Bref, ce livre ne m’intéressait pas trop, et ta chronique ne me donne pas trop envie ! Ce qui aurait pu être intéressant sont les quelques idées de rangement, mais si ce n’est pas adapté à notre mode de vie, j’y vois encore moins d’intérêt. Genre pour les papiers, il suffit de tous les prendre, vérifier les lois sur internet, et se débarrasser du superflu, pas besoin d’un livre quoi. Du coup son livre serait relégué au rang de superflu… Je vais continuer avec mes nettoyages de printemps.^^

    Aimé par 1 personne

  2. Cathy dit :

    J’avoue que tu m’as fais rire ! Je n’ai pas lu ce livre, mais effectivement ça ne me donne pas trop envie… J’avais parlé récemment sur le blog de mon expérience avec le minimalisme, et comme toi je suis adepte de la modération en toute chose. Si on étouffe, on peut se sentir mieux en vidant un peu, mais de là à virer à l’obsession, c’est pas vraiment utile non plus !

    J'aime

  3. Ton article est drôle et m’a bien fait rire ! Je trouve que souvent, les livres pratiques sont plein de choses inutiles ou redondantes, comme pour « meubler ». Les auteurs sont payés au nombre de pages ou quoi ? Merci en tout cas pour cette critique, je sais grâce à toi que je n’achèterai pas ce livre 😉

    J'aime

    • ducotedechezcyan dit :

      Tu as raison, il y a souvent beaucoup de remplissage dans ce genre de livres. Il faut dire que souvent le contenu tiendrait en moins de 10 pages, du coup pas de quoi inciter les gens à acheter un livre ^^

      J'aime

  4. Audrey dit :

    J’en ai entendu beaucoup de bien, mais sans l’avoir lu, j’avais déjà été freinée par le fait de remercier ses affaires et le côté, je jette même si évidemment quand on applique la méthode, livre à nous de donner. Bref, je ne l’achèterai pas, mais si le livre me tombe sous la patte, j’y jetterai un oeil.

    J'aime

  5. Systia dit :

    J’avais déjà entendu parler de ce livre, mais en lisant les commentaires, un point me perturbe : comment peut-on concilier la philosophie « gratitude, joie, je remercie les choses de me servir » avec le fait de jeter ?
    Elle ne recommande pas de donner les objets ? Ça serait plus cohérent, je trouve : souvent la philosophie « minimaliste/je me contente de peu/je remercie pour les bonheurs du quotidien » va de paire avec le côté écolo/recyclage/moins de déchets/.

    J'aime

    • ducotedechezcyan dit :

      Non, pas de dons, elle dit de jeter: pour ne pas encombrer chez les autres et pour ne pas être tenté de récupérer des objets.
      Et si on jette un truc dont on avait finalement besoin, c’est pas grave, on rachète!
      Je suis d’accord avec toi, c’est assez paradoxal cette façon de traiter les objets soit comme des potes, soit comme des déchets ^^

      J'aime

  6. Ping : Ce que j’ai lu en janvier | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.