Pour l’Honneur de la Reine

Honor Harrington tome 2: Pour l’Honneur de la Reine. De David Weber. Editions L’Atalante, collection La Dentelle du Cygne. 550 pages. (1993)

Suite aux évènements du 1er tome, nous retrouvons le capitaine Harrington à la tête d’une escadre chargée d’escorter une mission diplomatique vers la planète Grayson. Les négociations s’annoncent difficiles, car les Graysonniens ont des traditions religieuses sexistes et n’imaginent pas qu’une femme puisse être militaire, encore moins commandant sur un vaisseau de guerre. Mais une autre menace se précise dans le système, car la République de Havre n’entend pas laisser Manticore s’allier à Grayson.

Voilà un tome 2 que j’étais impatiente de lire, car j’avais vraiment beaucoup aimé Mission Basilic. Malheureusement, Pour l’Honneur de la Reine n’a pas été tout à fait à la hauteur de mes espérances.

Les points forts sont nombreux, pourtant. L’auteur nous épargne les longues descriptions socio-politiques et techniques, ce qui est un énorme soulagement et rend la lecture nettement plus fluide. Il y a aussi beaucoup d’action et le récit des batailles spatiales est tout aussi palpitant que dans le précédent tome. La répartition de ces scènes m’a semblé aussi plus équilibrée ici.

Là où ça pêche, pour moi, c’est qu’il faut se farcir à la fois le fanatisme religieux ET le sexisme associé. La façon dont l’auteur présente la vision de ces problèmes m’a parfois fait grincer des dents. Comment peut-on dénoncer le sexisme sans se rendre compte qu’on en fait preuve soi-même dans la façon dont on le dénonce?

Il y a également quelques clichés qui, selon moi, sont typiques de l’époque où le livre a été écrit. Ils ne m’ont pas particulièrement dérangée, mais il faut dire que j’avais déjà assez de sujets d’agacement par ailleurs 😆

La plume est agréable, ça se lit facilement. Une fois entrée dans le vif du sujet, j’ai dévoré ma lecture, en particulier les 200 dernières pages, que j’ai englouties d’une traite.

Une lecture qui m’a fait souvent fulminer, mais dont l’aspect SF-action m’a satisfaite. J’espère que le tome 3 abordera des thèmes qui me plairont davantage 🙂

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Pour l’Honneur de la Reine

  1. Ping : Une Guerre victorieuse et brève | Du côté de chez Cyan

  2. Linley dit :

    Après t’avoir consulté, j’étais vraiment inquiète sur les aspects sexistes… il y a un passage particulièrement odieux, sinon je trouve que c’est très cliché, du coup j’ai pu passer dessus. Evidemment les comportements parfois un peu simplistes sont WTF… mais bon, c’est tellement extrêmiste…

    Enfin bref, j’ai bien aimé ce tome dans lequel je me suis littéralement plongée !

    J’aime

  3. Ping : Au Champ du Déshonneur | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Pavillon de l’Exil | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.