La Guerre de Corée

La Guerre de Corée. D’Ivan Cadeau. Editions Perrin, collection Tempus. 368 pages. 2013.

Résumé de l’éditeur: La première synthèse globale sur un conflit dont les conséquences se font encore sentir aujourd’hui.
Surnommé  » guerre oubliée « , le conflit qui éclate en Corée aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale reste largement méconnu, alors qu’il compte parmi les plus meurtriers du XXe siècle. Pour la première fois, Ivan Cadeau raconte l’invasion de la Corée du Sud par sa voisine du Nord, ainsi que l’intervention de l’ONU sous l’égide de MacArthur, qui transforme cette guerre en conflit international. La première confrontation des deux blocs, Est et Ouest, commence alors.
Rigueur de l’analyse et témoignages directs éclairent cet affrontement qui, soixante ans plus tard, dure encore dans les faits.

S’agissant d’un livre documentaire historique, je ne jugerai pas du contenu, vous vous doutez que si j’ai lu ce livre, c’est parce que je voulais en apprendre plus sur le sujet. Je vais plutôt vous parler du format et de la façon dont l’auteur a choisi de présenter cette période.

La première partie est un bref aperçu des années précédents le conflit et explique le contexte local et international au moment où celui-ci éclate. Ensuite, chaque partie est consacrée à un épisode de la guerre. Le livre s’ouvre sur une liste des abréviations utilisées et elle est vraiment utile, l’auteur ayant tendance à en abuser un peu (d’ailleurs parfois je devais m’y reporter, parce que l’accumulation me perdait). A la suite du texte proprement dit, on trouve les notes qui semblent indispensables à ce genre de livre, des cartes, un index des lieux et une bibliographie (dont malheureusement beaucoup de titres ne sont pas traduits en français).

C’est le premier hic: les notes et les cartes auraient été mieux placées en bas de pages et au coeur du texte, parce que c’est devenu rapidement très fastidieux de se reporter à la fin du livre. Surtout que parfois les notes en question auraient pu faire l’objet d’une parenthèse; d’autres n’étaient que des références bibliographiques, dont certaines se répétaient et leur consultation n’était pas indispensable.

Second hic: la mise en page est très dense, avec peu de sauts de lignes et des paragraphes très longs (parfois plus d’une page), ce qui rend la lecture fastidieuse, surtout quand on doit souvent s’interrompre pour se reporter à la fin.

Le style de l’auteur est celui d’un historien qui s’efforce de restituer les faits. On n’est pas dans un roman, le but n’est pas de rendre la lecture plaisante, mais d’analyser les évènements et d’instruire le lecteur. Le but est atteint, j’ai appris énormément de choses (je partais pratiquement de zéro, je l’avoue) et ma lecture m’a donné une meilleure compréhension de la situation actuelle. Je lui reprocherai malgré tout de trop souvent noyer le lecteur sous les chiffres et les sigles, il m’a fallu beaucoup de concentration pour intégrer toutes ces informations.

Vu le sujet, je ne peux évidemment pas qualifier cette lecture de plaisante, mais ça a été très instructif et enrichissant. Un très bon livre, à recommander aux personnes intéressées par l’Histoire.

A lire sur des thèmes similaires ou approchants: Histoire de la Corée de Pascal Dayez-Burgeon; Je ne sais rien de la Corée d’Arthur Dreyfuss. Le Jardin interdit de Kim Da Eun; Le Livre de Jessie de Park Kun-Woong.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La Guerre de Corée

  1. Ping : Monsieur Han | Du côté de chez Cyan

  2. Ping : Corée du Sud – Le Goût du Miracle | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Le Voyage de Monsieur Lee | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.