Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #22

Le Roi Fol. De Laurent Decaux.Editions XO. 336 pages. 2019.

L’histoire de Charles VI et de son entourage, juste avant et quand il devient « fou », en pleine Guerre de 100 ans.

Lecture assez décevante. On lorgne clairement vers Les Rois maudits, mais on est loin du compte. ça manque de subtilité dans le propos et l’écriture, si elle est efficace, n’est pas du tout marquante. Il y a beaucoup de coïncidences et de facilités, de nombreuses scènes de sexe qui n’apportent absolument rien à l’intrigue et n’ont aucun intérêt. Les personnages fictifs sont très clichés. Le traitement du viol, n’en parlons pas.

C’est dommage, parce que le sujet est vraiment intéressant, mais son traitement ne m’a pas convenu. ça manquait de profondeur et de développement. Pour finir, au vu du titre, je m’attendais à entrer directement dans le vif du sujet, or la folie du roi n’intervient qu’à la fin et donne l’impression qu’il faut attendre un tome 2, mais rien n’est indiqué dans le livre. Bref, un gros fail.

***


Le Corsaire Rouge. De James Fenimore Cooper. Editions Crémille. 321 pages. 1827.

Un jeune homme et ses comparses s’engagent sur un bateau qui se révèle être un pirate.

La mise en place est beaucoup trop longue, il y a au moins 120-150 pages de trop au début. Ensuite il y a plus d’action, c’est une histoire de pirates, avec de l’aventure et la mer pour cadre, mais ça reste vraiment très bavard, les personnages sont constamment en train de jacasser et de jouer à qui est le plus honorable et poli. Pour finir les twists ne dépareilleraient pas dans un soap, en particulier sur la dernière centaine de pages, tellement les révélations sont WTF 😆

Bref, je ne recommande pas, il y a beaucoup mieux dans le genre et si l’auteur vous intéresse, Le dernier des Mohicans vaut nettement plus le coup. Lecture très fastidieuse, encore plus dans cette édition où le texte est minuscule.

***

Brocéliande et l’Enigme du Graal. De Jean Markale. Editions France Loisirs. 321 pages. 1990.

Ce livre est découpé en trois parties: la première traite de notions géographiques et de la « rencontre » entre l’auteur et les lieux; la seconde détaille les faits historiques en rapport avec la forêt; la dernière est consacrée aux légendes de la Table Ronde et les replace dans le contexte de Brocéliande.

J’ai trouvé la première partie franchement ennuyeuse et fastidieuse. Sans avoir de support visuel, c’est extrêmement compliqué de se repérer. Je suis allée à Brocéliande il y a quelques années, je me rappelle de certains lieux et j’ai été capable de les visualiser un peu, mais ça n’était pas suffisant. D’autre part, la partie autobiographique ne m’a pas du tout intéressée, je me fiche totalement de la vie de l’auteur et je ne vois pas ce que c’était censé apporter.

La deuxième partie est plus intéressante, elle replace Brocéliande dans son contexte historique et fait un parallèle entre les faits avérés et les récits légendaires. Quant au dernier tiers, il reprend les récits littéraires et les mets en rapport avec les lieux et leur Histoire. Comme j’avais déjà lu Le Cycle du Graal, du même auteur, c’était du déjà-vu pour moi. Le seul intérêt en ce qui me concerne a été que Jean Markale prend le temps de parler de certaines variantes des légendes que je ne connaissais pas.

Une lecture pas inintéressante, mais qui souffre d’une première partie fastidieuse et interminable et qui arrivait trop tard pour moi. Si les descriptions géographiques et les élucubrations autobiographiques de la première partie ne vous font pas peur, ça peut être un bon point d’entrée sur le sujet, par contre.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #22

  1. Vraiment dommage ce côté bavard et twists de soap parce que Le Corsaire Rouge aurait pu me plaire !

    Aimé par 1 personne

  2. cassie dit :

    clairement dommage pour le roi fol, il me tentait mais ton avis ne me donne plus envie. Pour le corsaire rouge, je ne l’ai pas lu mais que j’ai aimé le film!!! ah Burt Lancaster!!

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      Ah je suis désolée d’avoir contrarié ton envie!
      Je ne suis pas particulièrement fan de Burt Lancaster, mais les films de pirates, c’est toujours sympa 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.