La littérature pseudo-austenienne et moi #3

jane_austen_quote

Comme beaucoup de lectrices, je suis une grande fan de Jane Austen et je relis régulièrement ses livres. Malheureusement, elle n’en a pas écrit tant que ça et donc, comme beaucoup là aussi, je me suis tournée vers les auteurs contemporains qui s’inspirent de son univers pour tenter de prolonger le plaisir.

Après les déceptions qu’avaient été pour moi La Mort s’invite à Pemberley et Orgueil et Préjugés et Zombies, je me suis dit que je ne prenais pas ce genre de littérature par le bon bout. Austen écrivait des romances, donc peut-être que je devais lire des romances inspirées d’Austen pour trouver mon bonheur? J’ai donc lu tenté de lire L’Autre Mrs Darcy d’Elisabeth Aston.

autre10De quoi ça parle? 

Octavia est la fille issue du remariage d’un comte (? ou un duc? je sais plus). A la mort de son père, elle est envoyée en Inde par ses demi-frères et soeurs, dans l’espoir qu’elle se dégote un mari à peu de frais. Elle épouse un capitaine de marine, Mr Darcy, cousin du Darcy d’Austen. Mais celui-ci meurt en la laissant sans le sou et elle doit se résigner à rentrer en Angleterre dans sa famille. Finalement elle apprend qu’elle hérite d’un grand-tante (ou quelque chose du genre) et qu’elle va être riche à millions, ce qu’elle cache à sa famille car elle craint qu’ils ne fassent main basse sur ses sous. (je m’arrête là, sinon je n’en finirai jamais avec le résumé, vu qu’il y a des rebondissements toutes les 2 pages).

Est-ce que j’ai aimé?

Non. Je n’ai même pas réussi à terminer ce livre… Il s’agit ni plus ni moins d’une romance historique comme il semble y en avoir des tonnes et ce n’est probablement pas la meilleure du lot. L’héroïne devient de plus en plus antipathique au fil des pages et on ne peut pas dire que la romance s’invite rapidement dans l’histoire, là où je me suis arrêtée, on n’y arrivait pas encore (si on ne m’avait pas dit que c’était une romance, je ne l’aurais pas deviné). Le rapport avec Austen? Ben, elle s’appelle Darcy… 😛 Et l’auteur prend soin de faire allusion à des personnages ou des lieux austeniens régulièrement pour qu’on n’oublie pas la filiation dont elle se targue. Un des personnages d’Orgueil et Préjugés fait même une apparition en guest star à un moment (mais seulement un personnage secondaire, les personnages principaux devaient soit prendre trop cher, soit tenir à leur dignité).

Bref, l’ennui total. J’ai cru comprendre que ce roman est le 4e tome d’une série, je ne sais pas ce que valent les autres, mais je ne perdrai pas mon temps à aller voir.

Si vous l’avez lu, je serais vraiment curieuse de savoir ce que vous en avez pensé 😉

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La littérature pseudo-austenienne et moi #3

  1. Madame_Love dit :

    Je pensais vraiment que ce serait la bonne cette fois…

  2. Ping : La littérature pseudo-austenienne et moi #5 | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Le littérature pseudo austenienne et moi #6 | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s