L’Empire brisé tome 1: Le Prince écorché

Le Prince écorché - L'Empire brisé tome 1 - Mark Lawrence

L’Empire brisé tome 1: Le Prince écorché. De Mark Lawrence. Editions Milady, collection Fantasy. 382 pages. (2011)

Jorg et sa bande de brigands sèment la mort et la destruction partout où ils passent, pillant, brûlant, violant tout ce qui se trouve à leur portée. Suite à une confrontation en particulier, le jeune garçon va décider de retourner chez lui et d’y exiger ce qui lui revient de droit.

Mon résumé est volontairement succinct et je vous conseille de vous plonger dans ce livre sans consulter le résumé. Personnellement, je l’avais acheté sans regarder vraiment de quoi il allait être question, à cause de la couverture et du prix découverte alléchant. Et me lancer dans cette lecture à l’aveugle a été une bonne inspiration parce que je me suis aperçue après coup que l’éditeur en disait beaucoup trop dans sa présentation. Là, j’ai débarqué dans l’histoire sans a priori, sans attentes et en n’ayant aucune idée du contenu, si ce n’est qu’on était dans la fantasy.

Et quelle lecture! J’ai été happée dès les 1es pages et j’ai dévoré cette histoire en moins de 2 jours! Ce livre, c’est le genre de bouquin addictif qui me fait constamment revenir vers lui jusqu’à ce que je cède et que je m’y mette une bonne fois pour toutes. Je n’ai pas vu passer le temps et je l’ai lu quasiment d’une traite, pour mon plus grand plaisir 😀

Alors avec Le Prince écorché, on est plus proche de G.R.R Martin et Le Trône de Fer que de Raymond E. Feist et Les Chroniques de Krondor. Les personnages principaux sont tous de gros psychopathes plus ou moins assoiffés de sang et de violence, ils ne se battent pas pour l’honneur ou la grandeur de la patrie. Ils sont sales, cruels et prêts à tout, en particulier Jorg, le narrateur et « héros » du livre.

L’univers dans lequel se déroulent les évènements, quant à lui, n’est pas aussi classique qu’il le paraît au départ. Même si quelques indices permettent de se faire une idée assez rapidement, c’est au fil du récit qu’on découvre qu’il sort réellement du schéma habituel (et je ne vous dirai pas en quoi évidemment) et offre des perspectives enthousiasmantes pour la suite.

La noirceur des personnages et de l’ensemble de l’intrigue sont crédibles et assez fascinants. Les évènements s’enchaînent rapidement, il se passe toujours plein de choses et on n’a pas le temps de souffler.

Que vous dire de plus sinon que j’ai adoré ce livre? 🙂 J’ai tellement hâte de lire la suite que je me suis précipitée en librairie ce week-end, avec pour tout résultat l’extrême frustration de revenir les mains vides, mais c’est mon prochain achat, c’est sûr. Et il ne traînera pas longtemps dans ma PAL ^^

Je ne mettrai que 2 bémols à ce livre: la place plus que réduite réservée aux femmes et l’âge du personnage principal (je l’ai imaginé avec quelques années de plus pour pouvoir adhérer). Mais on est tellement entraîné dans l’intrigue que finalement je n’ai pas eu le temps ou l’envie de m’attarder là dessus.

Bref, une des meilleures lectures du genre que j’ai eu l’occasion de faire cers dernières années et la meilleure de 2017 à ce jour. Je conseille, évidemment 🙂

Merci à xiouxiou de m’avoir choisi cette lecture pour la session de mars du challenge Objectif du mois! (pour en savoir plus, clic clic sur le logo 😉 )

challenge

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour L’Empire brisé tome 1: Le Prince écorché

  1. Madame_Love dit :

    C’est le genre de livre dont la couverture ne me donne pas envie. Ta chronique donne super envie par contre, mais j’ai quand même un frein avec la noirceur. J’ai parfois un peu de mal avec ce qui est trop dark fantasy.

  2. Xiouxiou dit :

    Il a quel âge dans le livre que tu le trouves si jeune et tu l’imaginais avec quel âge? 😀
    Je ne pense pas avoir lu beaucoup de livres avec un anti-héros, je me demande un peu ce que ça va donner 😀

  3. Brice Milan dit :

    Ce premier tome de l’Empire Brisé est époustouflant. J’ai dévoré les trois tomes, ainsi que son autre série « La Reine Rouge ». Le personnage du prince écorché est terrifiant, mais cependant on ne peut s’empêcher de l’apprécier. Mark Lawrence bouscule tous les codes (gentils/méchants); il mélange les genres (science-fiction/fantasy). Après sa lecture, je me suis précipité pour écrire un texte (encore inachevé) : La mort lente. Je vous recommande sans modération sa lecture. Attention: çà décape ! Brice.

  4. Ping : Des petits nouveaux dans ma PAL | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : L’Empire brisé tome 2: Le Roi écorché | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s