Cet été, j’ai lu: de la SFFF

Voici le dernier billet sur mes lectures de vacances (maintenant il va falloir rattraper mon retard sur ceux de la fin de septembre et du début d’octobre ^^), je suis contente d’arriver au bout avant d’oublier que j’avais lu tout ça 😆

Le Cycle d’Elric tome 5: La Sorcière dormante. Editions Pocket, collection Fantasy. 186 pages. 1971.

Mon avis sur les tomes précédents: 1. Elric des Dragons. 2. La Forteresse de la Perle. 3. Le Navigateur sur les Mers du Destin. 4. Elric le Nécromancien.

Ce tome est la suite directe du tome 4, les nouvelles qui le composent en reprennent les éléments pour leur apporter une conclusion. Elric y poursuit sa quête de vengeance.

Mon avis rejoint celui que j’avais pour le tome précédent: c’est assez classique à la fois dans le propos et dans la forme. Les intrigues se suivent et se ressemblent plus ou moins, y compris dans le traitement sexiste réservé aux personnages féminins.

Le plus grand intérêt réside dans la découverte de l’univers (des univers, devrais-je dire) dans lequel évolue Elric. On apprend beaucoup de choses sur Melniboné et les Jeunes Royaumes, le tout sur fond d’aventures et de magie.

Une bonne lecture, sans plus. A lire si la fantasy des années 1960-70 vous intéresse.

***

Les Chroniques du Radch tome 1: La Justice de l’Ancillaire. D’Ann Leckie. Editions J’ai lu, collection Nouveaux millénaires. 441 pages. 2013.

Dans sa quête incessante d’expansion, le Radch piétine tout sur son passage, y compris parfois ses propres forces. A 19 ans d’écart, nous suivons une ancillaire dans l’occupation d’une planète nouvellement annexée et les conséquences des évènements qu’elle y a vécu sur son présent.

Mon résumé n’est probablement pas très clair, mais je vous déconseille de lire la quatrième de couverture, qui dévoile des éléments qui ne sont amenés qu’une fois bien avancé-e-s dans le récit.

Ce roman a reçu de nombreux prix, ce qui me faisait un peu appréhender cette lecture, parce que je trouve que souvent les livres primés sont parfaitement ennuyeux ou carrément inaccessibles ^^ Je peux vous confirmer que ce n’est pas très facile d’accès, mais je ne regrette pas d’avoir pris le temps nécessaire pour me plonger dedans, ni la concentration que m’a demandé ce livre, parce que c’est un récit très original tant dans le fond que dans la forme.

L’histoire en elle-même relève de la SF pure, dans le genre space-opera à concept avec malgré tout pas mal d’action. Les premières 100-120 pages sont assez déroutantes, du fait qu’on ne sait pas trop ce que l’autrice essaie de nous raconter. Il est question d’un empire expansionniste dont la puissance se base en grande partie sur un système d’IA et la force guerrière qui en résulte. En parallèle, nous découvrons une société que l’autrice étudie à travers les évènements qu’elle nous raconte.

Le style est extrêmement original également et contribue à la difficulté du texte: le Radch est un empire où le genre en tant que construction sociale n’existe pas et où les personnes sont désignées par défaut par le féminin. Au début je butais beaucoup là-dessus: c’est difficile de se défaire de l’habitude de se référer aux personnages en fonction de leur genre, en particulier quand l’auteur ne leur attribue pas un neutre grammatical (comme le faisait par exemple Ian McDonald dans Le Fleuve des Dieux, ce qui était déjà déstabilisant au premier abord). Finalement on s’habitue au fil de la lecture, même si le fait que certains mots soient au féminin et d’autres pas rend la chose assez complexe. J’imagine que le travail de traduction n’a pas dû être de la tarte!

Une très bonne lecture malgré ses difficultés, j’ai vraiment hâte de lire la suite 🙂 Par contre je ne recommande pas si vous n’êtes pas déjà aguerri-e en SF.

***

Histoires extraordinaires. D’Edgar Allan Poe. Editions François Beauval. 259 pages. 1832-1845.

Recueil de nouvelles traduites par Charles Baudelaire, classé généralement en fantastique/horrifique, même si certaines ne contiennent aucun élément de ces genres.

Attention, cette édition ne contient que 8 nouvelles sur les 13 qui sont généralement publiées sous ce titre. Je suis allée chercher celles qui y manquaient dans un autre recueil récemment paru et au format numérique.

J’ai peu de choses à dire de cette lecture, finalement. J’avais déjà lu certaines de ces nouvelles sans en garder beaucoup de souvenirs et je ne suis pas surprise qu’elles ne me soient pas restées en tête. Dans l’ensemble je les ai trouvées assez peu mémorables et dans certains cas je ne suis même pas sûre d’avoir compris quel était l’argument 😆

Je retiens Petite conversation avec une Momie, qui était assez drôle. Certaines autres nouvelles valaient pour leur thème ou pour leur chute, mais je reste assez peu convaincue par cette lecture. Certaines choses auraient mérité d’être davantage développées, d’autres contenaient du blabla inutile (l’introduction de Double Assassinat dans la Rue Morgue, par exemple, m’a semblé sans intérêt).

Après cette lecture, j’ai eu l’impression que cet auteur était un peu surestimé malgré pas mal d’idées intéressantes, à cause de la façon dont il les exploitait qui ne m’a pas toujours convaincue. Je lirai malgré tout les deux autres recueils de ma PAL, en espérant les apprécier davantage.

***

Je pense avoir fait le tour de toutes mes lectures d’été, mes prochains billets reviendront donc à leur format habituel 😉 En attendant, si vous avez lu ou comptez lire ces livres, votre avis m’intéresse, vous savez quoi faire dans les commentaires 😉

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Cet été, j’ai lu: de la SFFF

  1. Je ne m’y essaierai pas, lisant trop peu de SF pure pour en avoir une lecture fluide, mais dans le cas contraire, Les Chroniques du Radch m’aurait bien tentée !

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #23 | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.