Des BD en pagaille #52

Fables tome 2: La Ferme des Animaux. Scénario de Bill Willingham. Dessin de Mark Buckingham. Editions Panini Comics, collection Vertigo. 144 pages. 2003.

Suite aux évènements du 1er tome, nous retrouvons certains des Fables confrontés à un nouveau problème: la Ferme, où vivent ceux des leurs à qui leur apparence ne permet pas de vivre parmi les humains, ne répond plus.

Ce tome-ci tient à la fois des contes de fées et de La Ferme des Animaux de George Orwell. Il propose donc à la fois des éléments de réécriture de tout cela, mais également beaucoup de réflexions très intéressantes sur notre société, sur les apparences et sur bien d’autres choses encore. Il est aussi assez violent, je vais me répéter, mais cette série ne convient pas aux plus jeunes, la couverture précise même « pour public averti ».

J’ai moins aimé ce tome que le précédent du fait qu’il se plaçait plus sur le développement des idées, notamment politiques, pour développer son propos. Beaucoup de choses sont d’ailleurs vraiment d’actualité malgré le fait que cet opus date de 2003. Mais il y a beaucoup de détournements intéressants s’agissant de réécrire les contes et certaines trouvailles étaient bien vues.

Les dessins sont dans la lignée de ceux du 1er tome. Je les ai bien aimés, j’ai trouvé qu’ils servaient bien l’histoire. Il y a beaucoup de détails, notamment dans les paysages qui rappellent les contes dont sont issus les personnages.

Même si j’ai préféré le tome 1, ce 2e tome a été une bonne lecture et je suis très curieuse de découvrir ce que les auteurs ont imaginé pour les suivants.

***

Mortelle Adèle tome 1: Tout ça finira mal. Scénario de Mr Tan. Dessin de Miss Prickly. Editions Tourbillon, collection Globulle. 94 pages. 2012.

Adèle est une fillette comme les autres, enfin presque. « Ce qu’elle aime: personne. Ce qu’elle déteste: tout le reste ». Et elle ne se prive pas de le faire sentir à tout le monde autour d’elle.

Cette série de BD est celle que préfère Mini-Belette, ma nièce de 10 ans, et elle m’a prêté les deux 1ers tomes pour que je puisse la découvrir. J’avais un peu feuilleté ce tome lorsque je le lui ai offert à Noël dernier et le peu que j’avais aperçu m’avait bien fait rire. Ma lecture m’a confirmé ce que je soupçonnais déjà: c’est méchamment drôle.

Il ne s’agit pas d’une aventure racontée en un ou plusieurs tomes, mais de mini-histoires d’une ou deux pages décrivant le quotidien d’Adèle et la façon dont elle « torture » son entourage.

Les dessins sont sympas, c’est simple et très coloré. Il y a peu de détails sur les décors et l’environnement, mais ça fonctionne bien en ne montrant que l’essentiel.

J’ai beaucoup ricané avec ce 1er tome et je vais m’empresser de lire la suite 🙂

***

Le Château des Etoiles tome 4: Un Français sur Mars. D’Alex Alice. Editions Rue de Sèvres. 68 pages. 2018.

Pour voir mon avis sur les autres tomes: 1. Le Château des Etoiles. 2. 1869: La Conquête de l’Espace. 3. Les Chevaliers de Mars.

Suite aux évènements des tomes précédents, nous retrouvons les personnages exactement là où nous les avions laissés à la fin du tome précédent: dans une situation peu enviable, quelque part vers Mars.

Difficile de parler d’un tome 4 sans spoiler, je serai donc succincte. L’histoire est toujours aussi sympathique et intéressante, mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de facilités dans ce tome: l’auteur contourne certains problèmes en utilisant des clichés de la SFFF pour permettre à ses personnages d’interagir et d’aller très vite à ce qui l’intéresse. J’ai trouvé ça vraiment dommage, parce que les idées proposées étaient bonnes.

Pour ce qui est du dessin, c’est toujours aussi splendide, voire encore meilleur. Chaque planche est une oeuvre d’art, que ce soit pour les paysages, les machines ou les personnages. Les couleurs pastels et l’effet aquarelle donnent une identité originale à la série, qui se démarque franchement des autres séries SF/steampunk de ce point de vue.

Une bonne lecture, mais pas tout à fait à la hauteur des tomes précédents à mon avis. J’ai quand même très hâte de lire la suite 🙂

Cet article, publié dans Blabla, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Des BD en pagaille #52

  1. Minimouthlit dit :

    Fables, j’adore ! Faudrait que je m’y remette. J’ai fait une petite pause après le tome 9 et la pause s’alloooonge ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Des BD en pagaille #53 | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Des BD en pagaille #62 | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #18 | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.